4297 Libération | E.D.H. – Egalité des Droits Homos/hétéros

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

E.D.H. - Egalité des Droits Homos/hétéros
Le blog de Numa - pour faire appliquer un jour la devise "Liberté, égalité, fraternité".
France | Mariage | Medias | Politique | UMP | 13.01.2012 - 17 h 35 | 23 COMMENTAIRES
Lettre ouverte à Nicolas Demorand : Pourquoi je me désabonne de Libération

Étiquettes : , ,

Monsieur Demorand,

Je suis abonné à votre journal depuis plusieurs années. J’ai découvert aujourd’hui avec consternation la une affligeante que vous avez délibérément choisie pour ce vendredi 13 janvier 2012. Je suis au regret de vous annoncer que je refuse de continuer à donner mon argent à un journal qui se permet de telles imbécilités.

D’abord, votre information n’était qu’une rumeur, circulant depuis plusieurs mois, et reposant sur des racontars anonymes. Pourquoi en avoir fait l’objet de la une de votre journal ?

Ensuite, le « mariage gay » est une expression qui masque notre véritable demande. Nous voulons l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, et non pas un statut à part. Pourquoi avoir mis cette expression bancale et inexacte en une de votre journal ?

D’autre part, la caricature que vous avez choisie est immonde, laide, vulgaire et bête. Un slip blanc bien garni, un côté bear des années 70, un mélange ridicule de YMCA et de Freddy Mercury : ressortir les pires clichés réacs pour traiter une question sérieuse est consternant. Pourquoi avoir choisi ce dessin-là pour le mettre en une de votre journal ?

Enfin, vous n’êtes pas capable de distinguer « mariage pour les couples de même sexe » et « union civile ». C’est lamentable d’approximation et d’ignorance. Alors qu’il n’était de toute façon question que d’union civile, pourquoi avoir fait du mariage la une de votre journal ?

N’oublions pas votre choix de citer, dans l’article « Sarkozy redorerait son image« , cette déclaration très intelligente : « Malik, 20 ans, encarté à l’UMP et «pédé comme un phoque», croit savoir que «les homos aiment la thune et sont des fils à papa. D’ailleurs, l’UMP est un parti où il y a plein d’homos»« . Est-ce pour lire des propos de comptoir comme ceux-là que je paie chaque jour plus d’un euro pour lire votre journal ?

Aujourd’hui, grâce à vous, j’ai eu droit aux blagues vaseuses de mes collègues sur les homos et le mariage. Ils ne savent pas que je suis homo, et je sais aujourd’hui que n’est pas grâce à un journal comme le vôtre que je pourrai le leur dire un jour. Ce soir, mon père, qui n’est pas très à l’aise avec mon orientation sexuelle, a été replongé dans ses vieux démons. La caricature de l’homo que vous avez fait dessiner l’a terriblement gêné. Toute la journée, sur internet et dans les médias, les commentaires homophobes se sont succédé. Depuis hier soir, Chrstine Boutin et Jacques Myard sont heureux que vous leur ayez donné l’occasion de s’exprimer et de faire les importants.

Les droits LGBT ne sont pas un hochet que l’on agite pour faire vendre un journal. Instrumentaliser la cause LGBT pour faire de la politique politicienne et vendre du papier est une honte indigne de tout journaliste honnête. Lors du prochain vendredi 13, faites votre une sur le loto, les jeux de hasard en ligne ou les chats noirs, et laissez les LGBT en paix.

Je ne vous remercie et ne vous salue pas.

Edit : La justification apportée quelques heures plus tard est la pire des conneries possibles :

Ce qui est en question aujourd’hui, et à l’état d’arbitrage à l’Elysée, […] c’est l’éventualité pour Nicolas Sarkozy de défendre, dans sa campagne, un projet d’union civile pour les homosexuels. C’est-à-dire un mariage, célébré à la mairie, qui assurerait «l’égalité des droits fiscaux, successoraux, patrimoniaux» mais n’ouvrirait pas nécessairement le droit à la filiation.

Comment Libé peut-il à ce point s’obstiner à persévérer dans l’erreur, en confondant volontairement union civile et mariage ?

Adoption | Famille | France | Mariage | Politique | UMP | 12.01.2012 - 23 h 36 | 4 COMMENTAIRES
Nicolas Sarkozy favorable au mariage pour les couples gays et lesbiens ?

Étiquettes : , ,

On le savait depuis quelques semaines : plusieurs ténors de l’UMP sont favorables au mariage pour les couples de même sexe. Cette fois, c’est Libération qui l’affirme : le président Sarkozy lui-même serait sur le point de donner son aval pour inscrire au programme de l’UMP… l’ouverture du mariage aux couples de même sexe.

Mais attention : le président ne se décidera qu’en fonction de son intime conviction, et après avoir écouté l’avis de Jean Castex, le secrétaire général adjoint de l’Elysée chargé des questions sociétales. Une réunion est prévue dans quelques jours pour qu’une décision définitive soit prise à ce sujet.

Le problème est compliqué pour l’UMP, qui poursuit deux ambitions contradictoires entre elles. Le parti présidentiel souhaite en effet humaniser l’image du président, mais il ne veut surtout pas faire fuir l’électorat de droite. En tous les cas, les conseillers du président sont unanimes (ce qui est rare) : ce sujet ne doit pas devenir un sujet majeur de la campagne. C’est sans doute l’une des raisons qui a amené Libération à en faire sa une !

Une fausse promesse ? Christine Boutin a été la première à réagir. Elle a déclaré que l’un des sens de sa candidature était justement de « s’opposer profondément » à l’ouverture du mariage aux couples de même sexe. Rappelons que le PCD souhaite faire inscrire dans la constitution la définition du mariage comme l’union d’un homme et d’une femme. Dès jeudi soir, les autres réactions fusent aussi, en particulier sur BFM TV et Europe 1. Interrogé par téléphone, Jacques Myard considère que cette information est « une manipulation », qu’elle n’est « pas sérieuse », et qu’elle n’a pour but que de « semer la zizanie ». Jean-Luc Roméro rappelle quant à lui que les LGBT ont déjà eu droit à beaucoup de promesses en 2006 de la part de l’UMP (contrat d’union civile, statut du beau-parent…), mais qu’aucune d’entre elles n’a été tenue au cours du mandat de Nicolas Sarkozy. Pour lui, cette annonce n’est qu’un ballon d’essai, et il doute donc que Nicolas Sarkozy réalise cette mesure au cours d’un éventuel mandat 2012-2017.

Evidemment, en ce qui concerne l’adoption, les LGBT ont bien peu à attendre de l’UMP, dont les plus extrémistes, et notamment la Droite populaire, veulent même dorénavant refuser à un célibataire le droit d’adopter…

Publicité