4297 Chatel | E.D.H. – Egalité des Droits Homos/hétéros

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

E.D.H. - Egalité des Droits Homos/hétéros
Le blog de Numa - pour faire appliquer un jour la devise "Liberté, égalité, fraternité".
Adoption | Famille | France | Homoparentalité | Homophobie | Politique | UMP | 15.01.2012 - 16 h 19 | 1 COMMENTAIRES
En trois jours, l’UMP enchaîne les gaffes sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe…

Étiquettes : , ,

Cette fin de semaine a été scandée par les déclarations plus tonitruantes les unes que les autres de la part de l’UMP sur la légalisation du mariage pour tous les couples. Comme un peu d’humour ne fait de mal à personne avant de reprendre le travail, rions un peu avec Christine Boutin, Richard Galy et Luc Châtel.

 

1) Grâce à twitter, Boutin se lance dans la voyance.

Les utilisateurs de Twitter ont eu la joie de lire cette phrase pleine d’élégance de la part de Christine Boutin :

@christineboutin 13 janvier 2012

« On me rit au nez quand je m’oppose au mariage homo. Mais on ferait bien de m’écouter parfois. J’avais annoncé la perte du #AAA dès septembre »

Encore un pas, et les homos seront bientôt responsables de la perte du triple A…On comprend bien ce que dit Christine Boutin : elle avait prédit l’effondrement économique de la France, et elle prédit maintenant l’effondrement anthropologique du pays à cause des LGBT. Lorsqu’elle s’abaisse à mettre sur le même plan les LGBT et la perte du triple A, il ne faut plus qu’elle s’étonne que tout le monde lui « rie au nez ».

D’ailleurs, si Christine Boutin souhaite à ce point se lancer dans les prédictions et la voyance, elle va bientôt pouvoir remplacer Elisabeth Teissier, dont on a appris cette semaine que son contrat avec TV Mag ne serait pas renouvelé… Une astrologue richissime et influente, remplacée par une intégriste délirante aux visions paranormales : TV Mag ne perdrait sans doute pas au change.

 

2) A Mougins (Alpes Maritimes), le maire dérape et présente ses excuses.

Lors de ses bons voeux, le maire de Mougins s’est laissé aller à l’un de ces dérapages dont les politiques ont le secret… Pour lui, l’adoption et le mariage devraient être interdits aux LGBT, et donc réservés aux « couples normaux ». Un témoin présent à la cérémonie raconte : « Il y a eu comme un flottement, un malaise dans l’assemblée. On s’est regardés, étonnés de ce qu’on avait entendu. »

Ces propos ayant choqué les administrés de la ville, le maire a présenté ses excuses :

« Je n’avais pas à dire « couples normaux ». Je voulais dire « habituels ». Je fais mon mea culpa […] D’autant que je suis concerné par ce genre de propos qui laissent à désirer : je me suis toujours battu pour que mon enfant handicapée n’ait pas à subir ce genre de paroles […] Je suis responsable de mes propos et mes mots n’étaient pas bien choisis. S’ils ont choqué certaines personnes, je les prie de bien vouloir m’en excuser. Je leur présente volontiers mes excuses »

 

3) Pour Luc Châtel, l’UMP est à rebours de l’histoire.

Enfin, Luc Châtel s’embrouille de manière très amusante en donnant son opinion personnelle sur l’ouverture du mariage aux couples de même sexe. Point positif : ces déclarations dû faire bondir Mme Boutin, qui voue déjà une franche haine au ministre de l’Education. Luc Châtel a rappelé qu’il avait été lui-même « fortement opposé au mariage homosexuel », mais qu’il avait remis en cause ses convictions : « Puis je vois la société évoluer, je vois le monde changer et je m’interroge ».

Là où ça dérape, c’est que tout en étant favorable à cette mesure, Luc Châtel essaie de s’obliger à en justifier l’interdiction… Il commence d’abord par se dédouaner : « C’est un sujet tellement personnel que je vous exprime, un avis personnel qui n’engage pas le membre du gouvernement que je suis ». Puis il se lance dans des généralités qui lui évitent de citer Nicolas Sarkozy : « Je pense que c’est une tendance de l’histoire, une évolution et sans doute qu’un jour il y aura une légalisation du mariage homo ».

Déjà, cette phrase montre que l’UMP va à rebours de l’histoire et combat vainement une mesure qu’il trouve bonne et qui sera de toute façon prise un jour. Mais Luc Châtel finit par se prendre définitivement les pieds dans le tapis : « Est-ce qu’il faut accélérer les choses en légiférant aujourd’hui? Je ne le crois pas, mais il y a des étapes. Nicolas Sarkozy avait proposé en 2007 l’union civile qui ne s’est pas faite ». Si quelqu’un comprend un traître mot à ce que signifient ces trois phrases de charabia, et s’il s’agit d’une défense ou d’une attaque de Nicolas Sarkozy, qu’il laisse un commentaire ci-dessous…
France | Mariage | Medias | Politique | 14.11.2011 - 00 h 26 | 24 COMMENTAIRES
Luc Chatel est désormais favorable au mariage pour les LGBT… mais par étapes !

Étiquettes : , ,

C’est sur RTL qu’on a pu l’apprendre ce dimanche 13 novembre, peu avant 20h : Luc Chatel, l’un des ministres préférés de Nicolas Sarkozy, et ancien porte-parole des premiers gouvernements Fillon, se dit désormais (presque) favorable au mariage homosexuel !

Cette figure emblématique du mouvement « La droite libérale » au sein de l’UMP, qui a conduit sa carrière politique dans l’ombre de Gérard Longuet et d’Hervé Novelli, a déclaré, en réponse à une question de Jean-Michel Apathie :

« Le mariage homosexuel est un sujet très difficile et compliqué. Je vais vous dire : j’étais très opposé au mariage homosexuel. Je pense que mon avis évolue sans doute avec la société française. Alors, quand je vous dis ça, je ne vais pas vous dire que je suis pour aujourd’hui. »

Il est alors interrompu par Jean-Michel Apathie, qui lui demande : « Mais vous n’êtes plus contre ? ». Il reprend sa réponse :

« Oui. Je pense que la société évolue, et je pense qu’il faudra sans doute des étapes. Et d’ailleurs, les étapes, c’est sûrement pas ce qu’il s’est passé ce week-end dans une mairie. Le contrat d’union civile, que Nicolas Sarkozy avait proposé, je pense par exemple que c’est une étape intéressante. Donc voilà : c’est un sujet trop compliqué pour être là aussi pour ou contre, comme cela. Mon opinion évolue, je l’assume. On parlait tout à l’heure du doute : il faut savoir évoluer dans ses convictions. Il faut savoir voir la société évoluer. »

La voie moyenne choisie par l’UMP pour plaire à son électorat traditionnel, sans se mettre à dos les LGBT et la majorité de Français favorables au mariage pour les LGBT, est donc la suivante : le mariage homo, pourquoi pas… mais par étapes ! Le cheminement de Luc Chatel est comparable à celui de Christian Estrosi, qui, de farouche opposant au Pacs, est devenu favorable à une union civile entre LGBT similaire au mariage.

Rappelons que, cette année, 9 députés UMP ont voté pour le mariage des LGBT : Jean-Louis Borloo, Jacqueline Farreyrol, Alain Ferry, Laurent Hénart, Yves Jego, Jean-François Mancel, Henriette Martinez, Axel Poniatowski et Franck Riester. Mais 269… ont voté contre.

En ce qui concerne Luc Chatel, certains penseront sans doute : mieux vaut tard que jamais. Faut-il cependant rappeler que, depuis 2002, il y a des homos et des lesbiennes qui sont morts, et qui n’auront jamais eu le droit de se marier ni d’adopter ? Pendant qu’ils réclamaient leurs droits, M. Chatel et les siens réfléchissaient, et prenaient patiemment le temps de « voir la société évoluer ». Mais pour tenir compte des évolutions de la société, M. Chatel, il faut aussi écouter parfois ceux qui la constituent, et entendre les raisons de leurs revendications, surtout lorsqu’ils demandent simplement à bénéficier des mêmes droits que leurs concitoyens. L’attribution de ces droits constitue-t-elle vraiment pour vous un sujet « très difficile et compliqué », qui nécessiterait une réalisation par étapes…?

Evidemment, ces déclarations risquent d’altérer un peu plus les relations entre Luc Chatel et Christine Boutin, qui avait critiqué le « revirement incroyable » de Luc Chatel sur le pass Contraception, et qui déclarait il y a peu : « Je ne comprends pas, je suis stupéfaite. M. Chatel a déjà fait installer le « gender », maintenant c’est la famille homoparentale, c’est inacceptable ». Alors, Luc Chatel est-il un homme intelligent et sensible aux problématiques LGBT ? Peut-être… mais par très, très longues étapes !

Publicité