4297 2011 | E.D.H. – Egalité des Droits Homos/hétéros

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

E.D.H. - Egalité des Droits Homos/hétéros
Le blog de Numa - pour faire appliquer un jour la devise "Liberté, égalité, fraternité".
Associations | Education | France | Homoparentalité | International | Internet | Medias | Politique | Quiz | UMP | 23.12.2011 - 00 h 11 | 10 COMMENTAIRES
Actualité LGBT : le quiz de l’année 2011

Étiquettes : , , , ,

Pour finir l’année en beauté, voici un petit quiz de 12 questions sur l’actualité des LGBT en 2011. Avez-vous bien suivi l’actualité de cette année ? Etes-vous au point sur les thèmes LGBT et leur traitement en 2011 ? C’est le moment de le vérifier !

Chacune des 12 questions ci-dessous porte sur un mois différent de l’année. Si vous suivez régulièrement l’actualité LGBT, vous êtes peut-être capable de répondre aux 12 questions grâce à votre infaillible mémoire. Si vous avez une hésitation face à une question : pas de panique ! Cliquez sur l’un des liens disponibles dans la question, et la réponse vous apparaîtra miraculeusement… Mais attention : ne passez pas la souris trop vite sur ces liens avant de réfléchir ! Vous risqueriez d’avoir la réponse à la question avant même d’avoir cherché la solution.

Petit conseil : avant de commencer le test, munissez-vous d’un papier et d’un crayon, ou bien ouvrez un fichier de traitement de texte pour noter quelque part la réponse que vous choisissez pour chaque question.

Prêt(e) à vous triturer les méninges ? C’est parti !

 

1 ) Le 28 janvier 2011, les articles 75 et 144 du Code civil français, qui réservent le mariage aux couples hétérosexuels, sont déclarés valables. Quelle institution refuse, par cette décision, de s’opposer à l’interdiction du mariage aux couples LGBT en France ?

A – Le Conseil d’Etat

B – Le Conseil Constitutionnel

C – Le Conseil d’Analyse de la Société

D – Le Conseil de l’Europe

 

2 ) Le 18 février 2011, lors de la 25e édition des Teddy Awards, Tomboy de Céline Sciamma reçoit le prix du jury, et The Ballad of Genesis and Lady Jane de Marie Losier reçoit le prix du meilleur documentaire. Mais quel est le long métrage qui remporte le prix 2011 du meilleur film lors de cette cérémonie ?

A – Ausente de Marco Berger

B – Le roi et le clown de Lee Jun-Ik

C – Il Compleanno de Marco Filiberti

D – La cage aux folles de Jean-Marie Poiré

 

3 ) Début mars 2011, le sénateur californien conservateur Roy Ashburn, qui a toujours voté contre les droits LGBT au cours de sa carrière politique, révèle à la radio…

A – Qu’il a reçu un ordre de Dieu pour voter ainsi

B – Qu’il a été soudoyé par un mouvement homophobe

C – Qu’il est lui-même homosexuel

D – Qu’il se travestit régulièrement en Lady Gaga

 

4 ) Le 4 avril 2011, qui déclare que « l’homosexualité est un facteur de risque pour le VIH » ?

A – Le député Christian Vanneste

B – La sénatrice Marie-Thérèse Hermange

C – La maire de Montauban Brigittes Barèges

D – La secrétaire d’Etat à la Santé, Nora Berra

 

5 ) En mai 2011, Jean-Luc Roméro publie son nouveau livre, consacré aux homosexuels en politique. Cet ouvrage s’intitule…

A – Y-a-t-il un LGBT pour sauver l’UMP ?

B – Homo Politicus

C – Sois gay et tais-toi

D – L’omerta sur les tatas.

 

6 ) En juin 2011, le P.S. dépose une proposition de loi pour légaliser le mariage homosexuel. Parmi ces députés, lequel a voté pour cette proposition ?

A – Jacques Desallangre (Parti de Gauche)

B – Axel Poniatowski (UMP)

C – Jean Léonetti (Parti Radical)

D – François Bayrou (Modem)

 

7 ) Le 08 juillet 2011, Audrey Grelombe, coprésidente d’Act Up-Paris, Louis-Georges Tin, fondateur du comité Idaho, Nikolai Alekseev, activiste russe, et le photographe américain Charles Micham ont été emmenés au commissariat pour avoir voulu donner…

A – un livre au député Christian Jacob, qui a déclaré en 2002 n’en avoir pas lu plus de quatre dans sa vie

B – un hochet à Claude Greff, qui refuse de reconnaître les familles homoparentales

C – une gifle à David Douillet, qui a écrit que tous les hommes sont misogynes sauf les tapettes.

D – une pétition à l’ambassadeur de Russie, suite à la répression de la Gay Pride de Moscou.

 

8 ) Le 31 août 2011, le député Lionnel Luca affirme sur France Inter que la théorie du genre, évoquée par certains manuels de Sciences et Vie de la Terre, « sert surtout d’alibi à justifier…

A – Le vote socialiste

B – La pédophilie

C – La Gay Pride

D – Les violences conjugales

 

9 ) C’est le 20 septembre que prend fin, aux USA, la célèbre loi instaurée par Bill Clinton dans l’armée américaine, et intitulée… 

A – Don’t Tell And Ask

B – Don’t Ask And Tell

C – Don’t Tell, Don’t Ask

D – Don’t Ask, Don’t Tell

 

10 ) En octobre 2011, le magazine Marianne diffuse les bonnes feuilles d’un ouvrage qui s’intéresse aux réseaux d’influence français : La république du copinage. Parmi les pages choisies par le magazine, on trouve notamment de larges extraits concernant les « réseaux gays ». A qui doit-on cet ouvrage ?

A – Sophie Coignard

B – Vincent Nouzille

C – François de Closets

D – Claude Askolovitch

 

11 ) Durant le week-end du 1er novembre 2011, on apprend que l’homoparentalité sera mise au programme des classes de Terminale littéraire. Quelle association LGBT revendique d’avoir soufflé au ministère de l’Education nationale l’idée de cette modification du programme ?

A – Le Refuge

B – SOS Homophobie

C – L’Association Des Familles Homoparentales

D – Homoboulot

 

12 ) En décembre 2011, un(e) jeune étudiant(e) réalise un carton sur le site indépendant Rue89. Son article sur Charles Consigny, un homosexuel devenu conseiller en communication de Christine Boutin, est lu plus de 35000 fois en 24h. A quel(le) jeune journaliste doit-on cet article ?

A – Nolwenn Le Blevennec

B – Gaspard Dhellemmes

C – Tristan Waleckx

D – Laxmi Lota

 

Vous êtes arrivé au bout du quiz : félicitations ! Quel est votre score à la fin de ce parcours ? Combien de fois avez-vous dû vous recourir à l’un des liens fournis pour vous aider ? Comptez le nombre de bonnes réponses que vous avez obtenu sans recourir à l’aide des liens, et évaluez votre suivi de l’actualité LGBT.

Vous avez de huit à douze bonnes réponses : vous êtes un fin connaisseur de l’actualité LGBT. Vous vous intéressez naturellement aux événements qui sont liés aux LGBT, et vous ne manqueriez sous aucun prétexte l’information du jour. Bravo, continuez à suivre yagg avec autant d’assiduité !

Vous avez entre trois et sept bonnes réponses : Vous vous intéressez à l’actualité LGBT sans pour autant en faire un centre d’intérêt primordial dans votre vie. Vous aimez être au courant des faits les plus marquants pour les LGBT, et vous lisez yagg assez régulièrement pour vous tenir au fait de l’actualité. C’est là une sage décision, qui ne peut qu’être encouragée !

Vous avez deux bonnes réponses ou moins : Vous n’êtes pas féru de l’actualité LGBT. Il peut bien se passer des choses extraordinaires à l’autre bout du monde : vous avez déjà bien à faire avec la gestion de vos propres affaires et avec celles de vos proches ! N’hésitez pas à lire yagg un peu plus souvent : vous y découvrirez bien des événements qui, de près ou de loin, influent forcément sur votre quotidienne…

Famille | France | Homoparentalité | Homophobie | Politique | UMP | 22.12.2011 - 03 h 34 | 34 COMMENTAIRES
Selon Christine Boutin, « tous les leaders de l’UMP sont favorables au mariage homosexuel ».

Étiquettes : , ,

Christine Boutin fait partie de ces petits candidats de droite, qui ont juré coûte que coûte que l’on parlerait d’eux. Résolue au départ à changer son image, elle est pourtant vite revenue à ses fondamentaux : combattre l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples LGBT. Son humeur explosive nous donne l’occasion d’apprendre bien des choses sur elle et sur l’UMP.

1) « Tous les leaders de l’UMP sont favorables au mariage homosexuel ».

Eh oui, qu’on se le dise : selon Christine Boutin, « Tous les leaders de l’UMP sont favorables au mariage homosexuel ». La Présidente (du PCD) n’a pas peur de balancer des noms : « M. Juppé, Mme Jouanno, M. Le Maire »… Pour elle, « on va à grandes enjambées vers le mariage homosexuel »… même si la droite est réélue.

En ce qui concerne les noms cités, Christine Boutin a bien suivi l’actualité de l’année 2011 : Alain Juppé estime en effet depuis juin 2011 qu’il faut donner aux LGBT « exactement les mêmes droits qu’aux hétérosexuels », Chantal Jouanno est favorable au mariage et à l’adoption pour les LGBT depuis mars 2011, et on peut lire sur le site du ministère de l’agriculture (!) que Bruno le Maire est « favorable à l’égalité des droits pour les homosexuels en France », depuis juin 2011 lui aussi… On aurait pu rajouter à ces noms ceux de Nadine Morano, Roselyne Bachelot, Luc Châtel, Xavier Bertrand, et de quelques députés UMP.

On ne peut cependant que s’étonner de ces revirements soudains de « tous les leaders de l’UMP », qui, pour la plupart d’entre eux, se sont produits… tout juste un an avant l’élection présidentielle. Et si tous les leaders de l’UMP sont favorables au mariage pour les LGBT, qu’en est-il des Fillon, Longuet, Alliot-Marie, Debré (Bernard et Jean-Louis), Greff, Leonetti, Mariani, Dati, Kosciusko-Morizet, etc., qui refusent encore le mariage aux LGBT ? Sont-ils déjà des has been du Parti Populaire, tellement marginalisés que plus personne, y compris Christine Boutin, ne les considère comme des leaders légitimes ?

2) « Je débloquerai la bombe atomique. Je suis en guerre. »

Depuis le 09 décembre 2012, Christine Boutin a déclaré, à plusieurs reprises, être prête à lancer la « bombe atomique » contre Nicolas Sarkozy si elle n’obtenait pas les 500 signatures de maires et élus locaux, qui lui sont indispensables pour se présenter à l’élection présidentielle. On apprend aujourd’hui que cette bombe atomique devrait être lâchée en février 2012… Mais la diva du PCD refuse toujours d’en dire plus sur la nature de cette bombe. Des révélations sur Nicolas Sarkozy ? Des scoops sur ses anciens ministres ? Des détails sur l’UMP et ses responsables ? Il faudra sans doute attendre février pour le savoir – sauf si Christine Boutin obtient ses 500 signatures d’ici-là. D’ailleurs, si elle déclare ne pas « bluffer », Christine Boutin avoue toutefois qu’elle pense qu’elle n’aura pas à se servir de cette bombe, qui n’est qu’une « arme de dissuasion« .

3) « J’ai toujours eu des tas d’amis homosexuels »

Enfin, c’est une troisième bombe que prépare Christine Boutin depuis des mois : tout en combattant les droits civils des LGBT, elle veut rentrer dans les bonnes grâces de ceux qu’elle conspue depuis plus de 12 ans. Dans un excellent article de Gaspard Dhellemmes, on apprend que Christine Boutin s’est offert les services du jeune héritier Charles Consigny, étudiant homosexuel et mondain qui, ce n’est pas banal, a cosigné un livre avec son célèbre papa, le publicitaire Thierry Consigny. L’article de Gaspard Dhellemmes, qui est lui aussi étudiant, fait un carton sur le site Rue89, où il a déjà été lu près de 19000 fois entre le mercredi 21.12 à 18h et le jeudi 22.12 à 5h du matin. C’est un succès bien mérité pour le brillant étudiant – je parle là, bien sûr, de Gaspard Dhellemmes, et non de Charles Consigny.

Consigny sera-t-il l’alibi gay de Christine Boutin ? A en croire les propos du sémillant fils à papa riche publicitaire et petit-fils de grand-papa très très haut fonctionnaire, c’est déjà fait : ne clame-t-il pas à qui veut l’entendre que Christine Boutin « n’est pas homophobe » ? Qu’il est beau de le voir affirmer que Christine Boutin est « une femme qui durant plus de trente ans de vie politique ne s’est pas une seule fois écartée de l’intégrité morale, et qui a réussi le tour de force de ne pas, pour autant, se soustraire à l’odieux carcan intellectuel imposé par le politiquement correct » ! L’éloge semble même un peu sobre : il aurait sans doute fallu rappeler également la verve de ses discours anti-pacs en 1998, ou le montant des revenus qui lui étaient promis pour enfiler des poncifs, en pleine crise de 2008, sur la mondialisation et la répartition des richesses.

Enfin, Christine Boutin a-t-elle écrit en 1998 : « Où placera-t-on la frontière, pour un enfant adopté, entre l’homosexualité et la pédophilie » ? A-t-elle déclaré, à l’Assemblée nationale : « toutes les civilisations qui ont reconnu et justifié l’homosexualité comme un mode de vie normal ont connu la décadence » ? Oui. Mais elle compte malgré tout capter les voix d’un certain électorat LGBT, et surtout montrer son ouverture d’esprit, en fricotant avec une association LGBT qui a su se faire connaître des médias et des politiques. Cela fait pourtant des mois que Christine Boutin vous le dit : « « J’ai des homosexuels qui viennent passer des vacances chez moi ! ». Alors, quand elle voit une association qui vient en aide « aux personnes homosexuelles en détresse », elle ne peut qu’envoyer un courriel de soutien… et s’acheter ainsi à la fois une publicité et une caution morale à bien peu de frais.

Conclusion : « A la maison, dans l’eau, ma philosophie c’est… »

Elle est prête à tout pour que l’on parle d’elle, vous disait-on en début d’article. Jusqu’à jouer réellement les Mères Noël dans un happening à la Mélenchon pour enquiquiner les galeries Lafayette où, plus que jamais, il se passe décidément toujours quelque chose…

Mais si Charles Consigny, puisqu’il est conseiller en communication, lui proposait de réaliser un tour exceptionnel, dont aucun candidat à la présidentielle n’a usé jusqu’alors ? Un truc réellement inattendu, qui pourrait aussi être « la bombe atomique » dont nous a avertis la candidate depuis 10 jours ?

Bon sang… mais c’est bien sûr ! Christine Boutin elle-même ne nous a-t-elle pas envoyé un indice en déclarant, en septembre 2011… « J’aime être nue » ! Quittons-nous donc sur ces mots, qui annoncent peut-être la bombe atomique qui sera lâchée en février 2012 :

« A la maison, dans l’eau, ma philosophie c’est zéro vêtement. J’aime être nue, libre de mes mouvements. C’est mon côté direct. Et ça évite de se faire tailler des costards ! »

Publicité