4297 Pour Valérie Trierweiler, François Hollande « n’a jamais compris la portée » du mariage pour tous. | E.D.H. – Egalité des Droits Homos/hétéros

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

E.D.H. - Egalité des Droits Homos/hétéros
Le blog de Numa - pour faire appliquer un jour la devise "Liberté, égalité, fraternité".
Dernier Billet
Famille | France | Histoire | Livres | Politique | PS | 13.09.2014 - 10 h 12 | 16 COMMENTAIRES
Pour Valérie Trierweiler, François Hollande « n’a jamais compris la portée » du mariage pour tous.
Étiquettes : , , ,

merci pour ce momentLe livre de Valérie Trierweiler, Merci pour ce moment (éd. Les Arènes), a déclenché des réactions hostiles ou enthousiastes, mais il n’a pas laissé les Français indifférents. Parmi les souvenirs, accusations et témoignages dévoilés par la journaliste au sujet de son ancien compagnon, on trouve un passage du livre consacré à l’attitude de François Hollande durant le vote de la loi sur le mariage pour tous.

Valérie Trierweiler reproche d’abord à François Hollande une certaine forme de lâcheté, voire de pusillanimité, face à cette réforme. Il aurait en effet préféré la « mettre en avant » à cette occasion, profitant même peut-être de l’occasion pour rester lui-même en retrait :

Je ne suis pas dupe non plus : dans certaines circonstances, me mettre en avant l’a arrangé. Comme lors du mariage pour tous. […] Dans ce combat, je suis allée en première ligne, avec son assentiment, et peut-être même à sa place.

Valérie Trierweiler a effectivement été présente à plusieurs moments importants lors du vote de cette loi, et elle a publiquement soutenu cette réforme, quitte à s’attirer les foudres des opposants au mariage pour tous. Elle note cependant que, si le président lui a délégué ce rôle, c’est peut-être bien avec cynisme et complaisance, afin de pouvoir ne pas trop s’engager ni s’investir lui-même.

Elle lui reconnaît malgré tout un peu de courage, pour avoir tenu bon malgré la Manif pour Tous :

François n’a pas reculé malgré les manifestations monstres.

Mais ce n’est pas pour autant qu’elle fait l’éloge du président ! D’une part, elle lui reproche  de n’avoir jamais été intimement convaincu par cette réforme. Pour justifier cette remarque, elle revient avec amertume sur une déclaration bien connue de François Hollande, devant l’Association des Maires de France. Fin 2012, il reconnaît aux maires récalcitrants, dans une formule malheureuse, le droit à la « liberté de conscience » pour refuser de marier deux personnes du même sexe. S’il retire très vite cette déclaration, c’est apparemment sur le conseil, entre autres, de Valérie Trierweiler, et face aux réactions hostiles que ce propos a déclenchées au sein de son propre camp :

« Il a tenu cette promesse alors qu’il n’en était pas convaincu au fond de lui, évoquant même « la liberté de conscience des maires ». En découvrant cette formule, je lui ai envoyé un message dans la seconde pour l’avertir que la phrase ne passerait pas. Et effectivement, devant le tollé, il l’a retirée. »

Hollande au 95e congrès des maires de France

Hollande au 95e congrès des maires de France

Mais le second reproche est plus grave, et plus personnel. Dès le 04 septembre 2014, Les Inrocks avaient relevé cette phrase dans le livre de Valérie Trierweiler, au sujet du mariage pour tous :

« François n’a jamais compris, sinon de manière théorique, la portée de cette réforme emblématique de la gauche ».

Que le président ne soit pas convaincu, « au fond de lui », par une réforme qu’il a promise, est une chose, qui relève après tout de sa liberté personnelle. C’est certes un peu triste, mais on ne demande pas aux hommes politiques de croire intimement à toutes les réformes de société qu’ils effectuent : l’important est qu’ils les accomplissent, et qu’ils fassent ainsi progresser de toute façon la société. En politique, l’acte compte davantage que la conviction, même s’il est tout de même conseillé que les deux coïncident au maximum ! Mais que François Hollande n’ait même pas saisi l’importance de cette réforme est plus grave : c’est une erreur d’appréciation politique, voire historique.

Valérie Trierweiler apporte à cela une explication toute personnelle, qu’elle relie à se propre histoire avec le président  : si la réforme du mariage pour tous lui a somme toute semblé lointaine et étrangère, c’est « sans doute parce qu’il voit le mariage comme une porte qui se ferme ».

Pour Valérie Trierweiler, cette erreur est d’autant plus criante que le mariage pour tous est une réforme historiquement et politiquement fondamentale à trois titres : pour le quinquennat de François Hollande lui-même, pour la gauche en particulier, et pour l’histoire de France en général.

 [Cette réforme] restera peut-être la seule marque [de François Hollande] dans l’Histoire de France. […] Je ne doute pas une seconde que le mariage pour tous sera la dernière grande réforme de la gauche.

Valérie Trierweiler

Valérie Trierweiler

Par rapport à la propre histoire de leur relation, qui s’est achevée brutalement et qu’ils ont tous deux vécue très difficilement, Valérie Trierweiler tire du succès de cette réforme une remarque amère et ironique envers François Hollande : « C’est un joli pied de nez du destin » !

Enfin, Valérie Trierweiler extrapole le déroulement de cette réforme pour expliquer qu’à l’inverse, une autre réforme annoncée par François Hollande durant la campagne de 2012 ne sera pas menée à son terme. D’un ton catégorique, elle affirme :

« Je suis sûre qu’il n’ira pas jusqu’au bout de son engagement d’accorder le droit de vote aux immigrés aux élections locales, annoncé et promis maintes fois. Manque de conviction, trop d’obstacles, le cheval se cabrera. »

Sur le mariage pour tous, ce livre éclaire donc quelque peu, d’une lumière toute personnelle, les événements passés. Reste désormais à savoir si l’intuition et le pessimisme de Valérie Trierweiler s’avèreront exacts pour la politique à venir.

LES réactions (16)
Pour Valérie Trierweiler, François Hollande « n’a jamais compris la portée » du mariage pour tous.
  • Par sossourires 13 Sep 2014 - 14 H 18
    Photo du profil de sossourires

    Personnellement, ce n’est pas François Hollande que je retiendrais pour le mariage pour tous.
    Les noms de Taubira, Coronado, Binet (entre autres) me viendraient plus facilement

     
  • Par Luc47 13 Sep 2014 - 16 H 35
    Photo du profil de Luc47

    Cette femme est pathétique.

     
  • Par Melos 13 Sep 2014 - 17 H 21
    Photo du profil de

    Le mariage pour tous a toujours été analysé non seulement par Hollande mais par toutes les têtes pensantes de la gauche comme un coup tactique et stratégique, un contre-feu pour masquer leur incapacité, un moyen de gagner du temps, ils ont compté pour ne pas dire espérer la réaction qui fut celle de la droite la plus bête du monde. La longueur des débats en reste la meilleure preuve.

     
  • Par christophe 13 Sep 2014 - 17 H 49

    L’avis de Valérie Trierweiler intéresse vraiment quelqu’un?

     
  • Par Chris 13 Sep 2014 - 19 H 45
    Photo du profil de

    @melos, Je n’aurai pas dit mieux.

     
  • Par vachercher 13 Sep 2014 - 19 H 50
    Photo du profil de vachercher

    Pendant le mariage pour tous, mes amis me disaient : »Hollande n’ira pas jusqu’au bout ». Je leur répondais : « Ne t’inquiète pas, Trierweiler le veut, ça passera ».
    On a tous constaté qu’il l’envoyait au charbon sur le sujet et l’énormité qu’il a sorti aux maires…
    Je pense que son livre doit être plutôt intéressant, même si je ne l’achèterai pas.

     
  • Par Chris 13 Sep 2014 - 19 H 54
    Photo du profil de

    Merci à Numa de s’être sacrifié pour nous livrer l’éclairage quelque peu méphitique d’une ex-copine de notre cher président.

     
  • Par mart64 13 Sep 2014 - 21 H 04
    Photo du profil de mart64

    J’ai surtout l’impression que Hollande n’en avait rien à faire du mariage, sa vie le démontre assez, et que personnes n’avaient anticipé la réaction anti gay du lobby catho
    Mais si les voix de Taubira, Binet, Coronado, auront porté aussi haut, c’est tout de même bien grâce au président.

     
  • Par mart64 13 Sep 2014 - 21 H 09
    Photo du profil de mart64

    Ah oui, et puis cela aura eu au moins le mérite de braquer les projecteurs sur ce que sont les droites, Et ça, ça ne pourra pas être oublié.

     
  • Par Oursencolère 14 Sep 2014 - 10 H 06
    Photo du profil de

    J’ai quand même l’impression que ce bouquin est un ramassis de conneries…

     
  • Par azur7000 14 Sep 2014 - 14 H 11
    Photo du profil de azur7000

    Mouais, cela me confirme que j’ai raison de ne pas acheter son livre…

     
  • Par Award 15 Sep 2014 - 7 H 55
    Photo du profil de

    Qu’on le veuille ou non, la personnalité politique associé au mariage pour tous sera à jamais FRANCOIS HOLLANDE.
    Il est aussi pathétique de citer ce livre de cette femme. Heureusement qu’elle n’est pas première dame de France, elle n’a vraiment pas le niveau. Trierweiler est la honte de la République.
    Je ne suis pas fan de ce système politique puisque c’est soit l’Europe comme elle est soit ta gueule. Donc quelque soit le prochain président ce sera pareil (droite ou gauche).
    Au moins avec Hollande on aura eu le MARIAGE POUR TOUS ! Pour le reste c’est aussi nul que Sarkozy .

     
  • Par luc 15 Sep 2014 - 12 H 23
    Photo du profil de luc

    je n’avais jamais envisagé d’acheter son livre

     
  • Par yaki 15 Sep 2014 - 16 H 52
    Photo du profil de yaki

    Ce n’est pas parce qu’elle nous raconte la vérité sur François Hollande que cela me la rendra plus sympathique.
    Sans les connaissances qu’elle a dans et sur le milieu médiatique, son bouquin n’aurait pas fait tripette…

     
  • Par vpi79 15 Sep 2014 - 17 H 08
    Photo du profil de vpi79

    Je ne dis pas moi que Trierweiler est pathétique. Le pathétique dans l’histoire c’est Hollande qui n’a jamais su où il allait. S’il n’avait pas été entouré par quelques personnes qui affichent clairement leir volonté (et même Ségolène Royal au temps où elle était avec lui); il n’aurait jamais eu aucune carrière.
    Alors oui on peut dire merci à Christiane Taubira pour sa réforme, comme aussi maintenant à Emmanuel Walls.
    Mais le problème de Hollande est que faute de conviction il ne sait du coup pas choisir et c’est bien le problème de son gouvernement où finalement personne ne sait plus décider. Il a besoin de gens plus forts que lui. Et s’il a peut-être tenu bon fausse aux manifs, c’est certainement pas de son initiative mais on peut dire sans doute merci à Trierweiler qui lui a fait retirer ses hésitations.
    On aurait eu Walls ou Royal président, on n’en serait pas là et on n’aurait jamais eu les hésitations et gaffes de Hollande (à côté de ça les « gaffitues » prétendues de Royal sont juste des mots amusants sans doute sympathiques, mais elle a au moins l’esprit d’inititative, comme Walls et Taubira et même Martine Aubry.
    Mais quand on est président on ne peut pas s’entourer avec 4 personnalités fortes. Hollande est une marionnette tiré par 4 marionnettistes. Et qui n’a pas su non plsu faire un projet aussi bien avec les écologistes que pour défendre la France face à Merkel ou au FMI.
    Et que la France n’avait pas besoin de ça. La faute aussi au PS qui n’a pas su se créer un vrai leader et qui a laissé le siège à une personnalité insignifiante en sachant que cela permettrait à tous les autres de tirer à hue et à dia et faire ce qu’ils veulent faute de se mettre d’accord.
    Je n ‘ai pas voté Hollande,, même si je ne voulais pas Sarkozy mais j’aurais voté Walls. Avec Walls; la loi serait passé aussi même avec la volonté et la verbe de Taubira et sans les hésitations de Hollande qui ont largement aggravé la situation et proboqué le désordre et l’expression de la haine le plus féroce lors des manifs anti-mariage.
    Dehors Hollande, mais je ne vais pas demander à Sarko de revenir, alors qu’il a excédé tout le monde en agissant seul et en changeant d’avis sans arrêt lui aussi (même s’il ne veut pas l’admettre et qu’on tente de dire le contraire). Sarko n’a tenu aucune de ses promesses et n’a jamais arrêté de mentir aux français et les a bercés d’illusion sans faire aucune des réformes devenues aujourd’hui très douloureuses à cause des dettes énormes qu’il a multipliées sans aucune contrepartie pour enrichir ses amis (Sarko aussi est une marionnette manipulée par des plus riches que lui mais ne veulent pas se mouiller).
    Bref: que Walls tienne bon maintenant et ce n’est pas un problème même avec Taubira: ces deux-là peuvent gérer les choses quand ce que chacun veut, ce qui est négocié est alors mieux tenu. En revanche dehors les écolos, ils ne sont pas faits pour être au gouvernement et ne tiennent aucun engagement non plus.

     
  • Par Fred 15 Sep 2014 - 22 H 15

    Je regrette que vous repreniez ces éléments d’un livre écrit par une femme clairement régie par ses émotions et une forme de vengeance, à l’égard de celui qui reste encore pendant 3 ans le Président de la République.
    D’abord parce que la parution de ce livre, probablement intéressant sur certains aspects, aurait très bien pu attendre l’après-mandat. Une mise en vente maintenant, quelques semaines après un tournant dans la vie privée de son auteur, montre à l’évidence que son objectif est bien de blesser et de nuire aujourd’hui, maintenant, à chaud, sur la scène nationale… et internationale du même coup. Le mode de pensée est peu glorieux dans l’impact qu’il crée à la fois sur la fonction présidentielle (François Hollande ou pas), mais aussi sur l’auteur… à qui je ne confierais pas désormais, au sein d’une entreprise, des fonctions relevant du secret professionnel.

    S’agissant, ensuite, du passage sur le « Mariage pour tous », le président n’en aurait « pas compris la portée » selon le titre de ce papier, citant l’auteur du livre. Nul besoin d’être sorti de Saint-Cyr pour comprendre que le Mariage pour tous met enfin les gays à égalité de traitement de leurs concitoyens et facilitera, avec le temps, le droit à l’indifférence que nous méritons. Franchement, je doute que le président n’ai pas mesuré « la portée » de cette loi comme le laisse entendre l’auteur du propos, alors qu’il a tenu bon face à l’opposition virulente – et de mauvaise « foi », sans jeu de mot – des conservateurs, élus ou pas. L’attaque est donc totalement gratuite et ne change absolument rien aux faits : François Hollande avait promis le Mariage pour Tous et il l’a fait. Nous n’en demandions pas davantage (sauf la PMA).
    Sans adoration particulière pour le socialiste qu’il est, François Hollande avait obtenu ma voix pour le Mariage pour tous, pour son action publique et dans l’intérêt général. Ce qu’il fait et dit en privé et, surtout, ce qu’en pense sa conjointe ou ex-conjointe… Franchement ? Je m’en fous.

    Parce que tout cela reste de la non-information, que les affirmations demeurent absolument invérifiables et sont guidées par la volonté de nuire à l’image d’un homme, toujours en poste à la tête d’une des plus grandes puissances mondiales, je ne dis pas « Merci » à l’auteur du livre « pour ce moment inopportun ». Et vous suggère d’avoir l’esprit plus distant et plus critique encore : s’agissant d’éléments écrits d’une « lumière toute personnelle » effectivement, méritaient-ils un papier ? Qu’apportent réellement ces éléments au débat aujourd’hui, en dehors de la simple publicité à son auteur et à son éditeur… et de celle que je leur fais, par voie de conséquence, je l’admets, en le commentant ?
    La vraie question, la vraie info aurait été d’obtenir de l’auteur une explication : pourquoi ce livre est-il sorti maintenant ? Le reste n’est que potin, vengeance et business.

     
  • ajouteZ VOTRE réaction
    billets précédents
    Publicité