4297 février | 2014 | E.D.H. – Egalité des Droits Homos/hétéros

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

E.D.H. - Egalité des Droits Homos/hétéros
Le blog de Numa - pour faire appliquer un jour la devise "Liberté, égalité, fraternité".
Associations | Homophobie | Mariage | Politique | UMP | 01.02.2014 - 00 h 56 | 9 COMMENTAIRES
Après avoir signé la charte de la Manif pour Tous, Charles Beigbeder voudrait se refaire une vertu grâce au Refuge.

Étiquettes : , , , ,

L’association Le Refuge, reconnue d’utilité publique, remplit un rôle important dans la société française : elle accueille les jeunes LGBT chassés de chez eux par leurs parents, en raison de leur orientation sexuelle. Malgré cet objectif louable et une efficacité reconnue, l’association a cependant fait par le passé des choix médiatiques qui ont donné lieu à polémique. Parmi ceux-ci : l’organisation d’une rencontre, contestée, avec les membres du groupe de rap Sexion d’Assaut en 2011, ou bien, plus problématique, l’accueil regrettable de Christine Boutin lors d’une visite en 2012.

Charles Beigbeder

Un nouveau pas semble avoir été franchi cette semaine, puisque Jacky Majda, candidat aux élections municipales dans le 3eme arrondissement, affirme que des responsables du Refuge auraient accepté de rencontrer, le 11 février prochain, l’homme d’affaires Charles Beigbeder, lui-même candidat aux élections municipales de Paris. Cette annonce, si son contenu est avéré, est une très mauvaise nouvelle.

Charles Beigbeder a fondé le mouvement de droite dissident « Paris Libéré » pour concurrencer Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP) sur sa droite. Pour ce faire, il a réuni autour de lui des candidats dans tous les arrondissements de Paris : c’est à ce titre qu’il a pris rendez-vous avec le Refuge, et sa demande, de ce point de vue, pourrait sembler légitime au premier abord.

Cependant, ce qui pose gravement problème, c’est que Charles Beigbeder est avant tout un soutien politique actif et influent de la Manif pour Tous. Son nom figure très officiellement sur le site de la Manif pour Tous, parmi les soutiens affichés du mouvement. Pire, Charles Beigbeder était l’un des intervenants de prestige qui se sont exprimés lors de la soirée de lancement de Sens Commun, un rassemblement de cadres de la Manif pour Tous bien décidés à peser en politique, au sein de l’UMP, contre le mariage pour tous et les droits des LGBT (comme la PMA pour les couples de femmes). Pour Charles Beigbeder, ce mouvement issu de la manif pour tous, destiné à continuer sur le plan politique la lutte contre le mariage pour tous,  fait honneur, par ses combats, à « la noblesse de l’engagement politique« .

Le cynisme est poussé jusqu’à son comble lorsqu’on apprend que Charles Beigbeder a signé la charte de la Manif pour Tous pour les élections municipales… une dizaine de jours avant sa rencontre prévue avec le Refuge ! Cette charte engage tout signataire à faire en sorte que les pouvoirs législatif et exécutif aient pour objectif d’ « Abroger la Loi Mariage et Adoption pour Tous« . Cela permettrait en effet, selon la charte signée par Charles Beigbeder, de « préserver et restaurer la filiation père-mère-enfant », ainsi que de « favoriser l’éducation des enfants par leurs parents ». Charles Beigbeder, en signant cette charte, s’est également engagé à « refuser l’ouverture de la PMA aux couples de femmes ».

Enfin, Charles Beigbeder souhaite explicitement qu’un maire et un conseil municipal tout entier puissent refuser de célébrer un mariage entre deux personnes de même sexe, et que ce couple soit donc prié d’aller voir ailleurs, dans d’autres communes, si un édile ou un conseiller municipal veut bien accepter de les marier. La charte engage en effet Charles Beigbeder à tout faire pour « inscrire dans le droit la reconnaissance pour les élus de se prévaloir de la liberté de conscience dans l’application de la Loi Mariage et Adoption pour Tous« .

Faut-il encore en ajouter ? Signalons que la tête de liste choisie par Charles Beigbeder pour candidater dans le 1er arrondissement est Stéphane Journot, « exclu de l’UMP pour ses dérapages homophobes« . Il avait notamment écrit : « Ce qui est cool avec Act Up, c’est qu’ils portent déjà le triangle rose. Ça va faciliter les choses… »

Anne Lebreton, ex-UDI, nommée tête de liste « Paris Libéré » dans le 4eme, a préféré rompre les ponts avec Charles Beigbeder, plutôt que d’être associée à Stéphane Journot, « une personnalité réputée pour ses propos homophobes ».

En 2013, les responsables du Refuge avaient refusé un don qui leur avait été promis par… Frigide Barjot. Ils avaient alors fait preuve d’une clairvoyance et d’une sagesse qui étaient tout à leur honneur, car les actes et propos de Frigide Barjot ont causé un tort incommensurable aux jeunes LGBT. Par conséquent, il ne serait pas compréhensible qu’aujourd’hui, ils rencontrent, comme si de rien n’était, un homme qui est un soutien de premier plan à la Manif pour Tous. Chacun sait à quel point ce mouvement est dangereux pour les jeunes LGBT, et Frigide Barjot elle-même a dénoncé depuis, à plusieurs reprises, la « radicalisation idéologique » des responsables et des membres de la Manif pour Tous !

Au nom du respect et de la confiance que j’ai pour cette association, je demande donc aux responsables du Refuge, nationaux et régionaux, de ne pas faire le jeu de Charles Beigbeder en le rencontrant, le 11 février. Au même titre que le don de Frigide Barjot n’a pas été accepté par l’association en 2013, il n’est pas envisageable qu’un homme qui lutte autant contre les droits des LGBT puisse tenter de se refaire une image médiatique sur le dos du Refuge et de ses membres. Le Refuge a déjà reçu Christine Boutin, qui continue à s’en prendre aux LGBT sur tous les plateaux (elle soutient désormais l’extrémiste Béatrice Bourges et la soralienne Farida Belghoul). L’association ne doit pas se compromettre une seconde fois, et se faire ainsi complice de la duplicité idéologique d’hommes politiques aux engagements peu scrupuleux. Si elle prenait la décision éminemment regrettable d’organiser cette rencontre officielle avec Charles Beigbeder, de nombreux membres se sentiraient trahis – à juste titre.

Mise à jour le 03 février 2014 : La direction du Refuge a démenti les informations que des membres importants de l’équipe de Charles Beigbeder ont fait circuler. Le Refuge annonce en effet que la direction a décidé de ne pas valider l’organisation de cette rencontre, qui avait pourtant été annoncée comme d’ores et déjà fixée au 11 février par des proches de Charles Beigbeder.

Publicité