4297 Jean-François Copé (UMP) : « Mon idée, c’est qu’on revienne à l’union civile, et en aucun cas d’autoriser l’adoption ». | E.D.H. – Egalité des Droits Homos/hétéros

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

E.D.H. - Egalité des Droits Homos/hétéros
Le blog de Numa - pour faire appliquer un jour la devise "Liberté, égalité, fraternité".
Dernier Billet
Adoption | Droit | Famille | France | Homoparentalité | Mariage | Politique | UMP | 26.10.2013 - 14 h 42 | 0 COMMENTAIRES
Jean-François Copé (UMP) : « Mon idée, c’est qu’on revienne à l’union civile, et en aucun cas d’autoriser l’adoption ».
Étiquettes : , , ,

Nouveau revirement à l’UMP sur la question de l’égalité des droits. Jean-François Copé, secrétaire général du parti, promet dans une vidéo tournée le 24 octobre 2013, que l’UMP abolira le mariage pour les couples de même sexe et leur interdira purement et simplement toute possibilité d’adopter.

La scène a été tournée à Casablanca, lors du déplacement de Jean-François Copé au Maroc. Jean-François Copé y affirme clairement qu’il ne laissera pas la loi Taubira en l’état, et que si la droite revient au pouvoir, les LGBT seront privés des droits que le gouvernement Ayrault leur a accordés en 2013.

– Est-ce que vous allez revenir sur le mariage [pour tous] ?

Jean-François Copé : C’est ce que je viens de dire. Nous, on a un projet qui est l’union civile. Et donc, moi, mon idée, c’est qu’on revienne à l’union civile, et en aucun cas d’autoriser l’adoption

– D’accord.

Jean-François Copé  : Parce que pour moi, je vous dis le fond de ma pensée : le vrai problème, c’est la filiation. Moi qu’il y ait un couple homosexuel, c’est pas mon affaire, moi j’ai pas de jugement à porter. Par contre, pour moi, l’altérité sexuelle, c’est quelque chose de majeur pour l’éducation des enfants.

Pour appuyer son argument, au cours de l’entretien, le secrétaire général de l’UMP se lance en outre dans une justification personnelle assez déroutante. Parlant de sa propre fille, Faustine, née en janvier 2010, il affirme que sa femme et lui ne savent plus s’ils doivent lui dire qu’ils sont ou non ses parents !

Pour moi, le fond du problème, c’est la question des enfants, c’est ça pour moi. Parce que derrière ça, il y a toute la question de l’altérité sexuelle. Et, je suis désolé, on est déjà en train de partir vers un truc… On ne sait plus quoi dire aux enfants…Nous, on a une petite de deux, trois ans et demi : moi, avec ma femme, on sait plus quoi lui dire, hein… Père ou mère…

La conclusion des échanges entre Jean-François et son interlocuteur ne laisse pas de doute quant aux intentions de l’UMP…  jusqu’au prochain revirement ?

– On compte sur vous pour abolir le mariage gay, alors, ou pas ?

Jean-François Copé : Ben, dans le sens que je vous ai dit.

– On bascule en contrat d’union civile ?

Jean-François Copé : Voilà.

LES réactions (0)
Jean-François Copé (UMP) : « Mon idée, c’est qu’on revienne à l’union civile, et en aucun cas d’autoriser l’adoption ».

ajouteZ VOTRE réaction
billets précédents
Publicité