4297 Lille métropole, 21 mars 2013 : dernier meeting de Frigide Barjot en province avant sa manifestation avenue de la Grande Armée. | E.D.H. – Egalité des Droits Homos/hétéros

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

E.D.H. - Egalité des Droits Homos/hétéros
Le blog de Numa - pour faire appliquer un jour la devise "Liberté, égalité, fraternité".
Dernier Billet
Famille | France | Homophobie | Mariage | Medias | People | Politique | UMP | 22.03.2013 - 02 h 49 | 36 COMMENTAIRES
Lille métropole, 21 mars 2013 : dernier meeting de Frigide Barjot en province avant sa manifestation avenue de la Grande Armée.
Étiquettes : , , , , ,

manif pour tous lilleLe dernier meeting en province de Frigide Barjot et ses acolytes avant la manifestation du 24 mars 2013 a eu lieu ce jeudi 21 mars à Marcq-en-Baroeul. Cette commune, plutôt aisée et votant traditionnellement à droite, compte environ 40 000 habitants. Elle est située près de Lille, et elle est membre de la communauté urbaine « Lille Métropole« . De 20h à 23h30, les responsables de la Manif pour tous, ainsi que quelques invités, ont pu déployer leur argumentaire devant plus de mille personnes.

Voici les 10 moments marquants de cette longue soirée, composée principalement de longs discours haineux entrecoupés par de courts happenings braillards et colorés :

1) Ados, n’appelez pas la Ligne Azur… qui a été faite pour vous !

La première intervenante est une jeune femme prénommée Valérie, et présentée par Frigide Barjot comme « la responsable de la Manif pour Tous dans le Nord ». Elle est aussitôt suivie par Anne-Claude Girard, du collectif « Les adoptés ». Leurs discours servent simplement à rappeler les arguments classiques ressassés par les opposants au mariage pour tous. Mais au cours de leur prise de parole est également développée une courte mais étonnante diatribe contre la ligne Azur, destinée à aider les adolescents qui se poseraient des questions en lien avec leur orientation sexuelle. Les répondants qui gèrent cette ligne, soutenue par le ministère de l’Education depuis quatre ans, seraient coupables de faire croire aux adolescents qu’ils sont homosexuels dès qu’ils les appellent, et de « ne parler que d’homosexualité » sur leur site. Il est donc déconseillé aux adolescents de contacter cette ligne, et la salle est amenée à huer la photo de Vincent Peillon, qui est projetée sur grand écran.

On apprend également que les adolescents, et plus tard les adultes, peuvent choisir… leur orientation sexuelle ! Par ailleurs, les couples hétéros sont appelés à prendre garde : certains politiques voudraient établir des « quotas » minimum d’enfants à faire adopter par des couples de même sexe ! Anne-Claude Girard finit son discours, destiné à marteler que les enfants à adopter doivent être confiés forcément à un couple hétérosexuel, en s’exclamant, au nom des enfants adoptés : « Nous ne sommes pas de la viande ! »

2) Où l’ami Bobby regrette vivement que la Californie ne soigne plus ses homos.

Robert Oscar Lopez, dit Bobby, est un Américain « élevé par deux femmes » et il se dit « bisexuel ». Ni lui ni Frigide Barjot ne cachent vraiment qu’il vient aider Frigide Barjot à lutter contre la loi Taubira en France, car Frigide Barjot ira l’aider à son tour le 26 mars à Washington pour lutter contre l’égalité des droits aux USA. Je ressens un malaise assez important lorsque « Bobby », au milieu des arguments classiques des opposants à l’égalité des droits qui sont à nouveau répétés, défend en quelques phrases les « ex-gay-therapies » (c’est le terme qu’il emploie). Il désigne par cette expression les pratiques pseudo-scientifiques, dangereuses et traumatisantes où l’on se donne pour but de « guérir » des individus homosexuels en essayant de les rendre hétérosexuels. Il regrette vivement que la Californie ait, selon lui, interdit ces thérapies, et que les médecins soient donc obligés de dire à des adolescents qui se confient à eux que l’homosexualité est normale. Sur l’estrade, personne ne proteste ; au contraire, il est applaudi vivement, et la salle se met à son tour à l’applaudir.

Enfin, Frigide Barjot lui fait lire un poème en français sur un enfant n’ayant pas connu l’un de ses parents. Il s’oblige à l’ânonner mais il y arrive très mal et on comprend à peine le poème, puis Frigide Barjot fait semblant de pleurer d’émotion en regagnant sa place, une fois le poème fini. Plus tard, le même Bobby, attaché à la véracité des faits tout autant qu’à la lecture correcte d’un texte ou à la santé mentale des jeunes LGBT, nous apprendra qu’en Californie, on peut faire un bébé par GPA pour 8000 dollars grâce à un prêt à la consommation. Ce Californien bisexuel semble donc bien mal renseigné… aussi bien sur les LGBT que sur la Californie !

3) Un Front de Gauche bien à droite.

L’homme politique Michel Lefebvre, présenté au public comme un « élu PS » alors qu’il est en réalité maire et conseiller général du Front de Gauche, tient un discours tout à fait opposé aux valeurs de son parti. Frigide Barjot l’embrasse et le remercie de montrer que l’opposition au mariage pour tous est de gauche comme de droite – elle rappelle à cette occasion que son amie de jeunesse Laurence Tcheng a fondé le collectif « La gauche pour le mariage républicain ».

4) Le djender, l’ennemi n°1.

Le clou du spectacle est assuré par un dénommé Patrice André, que Frigide Barjot présente comme juriste. Selon lui, la revendication du mariage pour tous est « comparable à l’instauration du marxisme-léninisme » au début du siècle. Il se lance dans un délire aussi halluciné qu’hallucinant sur « la théorie du djender« , en faisant huer Judith Butler et en affirmant que « ces gens-là », qui ont créé ces théories, « distinguent cinq sexes : homos, hétéros, bis, trans – et, ajoute-t-il, j’ai oublié le cinquième ». Il mélange absolument tout (sexe, genre, orientation sexuelle…), et se réfère constamment à « ces textes » et « ces gens-là », sans jamais être plus précis sur ses sources.

Il fait grassement rire sur les transsexuels, en affirmant qu’aujourd’hui un homme peut faire officiellement admettre qu’il est une femme même si, dans les faits, il est physiquement un homme. Il ajoute que, selon la théorie du genre, il y a des hommes lesbiens, des femmes gays et des couples hétérosexuels qui sont en fait homosexuels… Le public ne comprend rien à son discours ; selon toute apparence il n’y comprend rien non plus lui-même ; et il en arrive donc à la conclusion suivante : « Si le mariage homo passe, l’Etat refusera bientôt d’aider les femmes qui veulent accoucher de leur enfant« , en leur disant qu’elles auraient dû utiliser les cliniques de PMA et de GPA que l’Etat aura mis en place en y investissant beaucoup d’argent ! Il ajoute : « Une femme qui accouche, c’est magnifique ! La relation entre un homme et une femme, c’est quelque chose de magnifique ! Et nous ne voulons pas qu’on nous l’enlève« .

5) Xavier Bongibault, ce philosophe méconnu.

Il était difficile d’être plus ridicule que Patrice André, tant ses propos caricaturaux étaient absurdes. Heureusement, l’intervenant suivant était l’insurpassable Xavier Bongibault, qui a relevé le défi avec brio. S’avérant très mauvais orateur, il s’est également senti obligé de prendre une voix très grave, sans doute pour faire plus viril. Ses envolées lyriques et philosophiques donnent lieu à de mémorables citations : « le principe d’égalité n’existe qu’entre personnes, et non entre des groupes de personnes » ; « Quelle logique plus homophobe que la PMA ? » ; « les homophobes, ce n’est pas nous, c’est eux » ; « les prostituées louent leur vagin », « nous nous sommes levés aux côtés derrière Frigide » (la phrase a été répétée deux fois : il doit donc réellement penser qu’elle a un sens), « Si vous devrez être nombreux à Paris… « , « des syndicalistes ont été amnistiés mais ils ont cassé la vitrine d’un pauvre bijoutier », « mes neuf zagressions et mon entartrage »…

Comme il l’avait déjà fait en d’autres occasions, Xavier Bongibault a en outre instrumentalisé le fort taux de suicide des jeunes homosexuels en affirmant que ces suicides sont dus aux partisans du mariage pour tous, qui sont selon lui « homophobes ». En effet, d’après lui, les partisans de l’égalité des droits calomnient les parents de ces enfants en les traitant d’homophobes s’ils s’opposent au mariage pour tous, et cela pousse les jeunes LGBT au suicide… Il va sans dire que ce raisonnement totalement absurde a été très fortement applaudi par la salle.

6) Les pédales, les jeunes et la nourriture.

La conclusion de Frigide Barjot est à la hauteur de sa personnalité et de sa pensée : Xavier Bongibault étant homosexuel, elle lui a dit devant toute la salle, qui a applaudi : « Merci Xavier, grâce à toi, nous ne perdons pas les pédales« . Son discours de fin, à rallonge, est émaillé de petites phrases savoureuses qui ne déparent pas avec la précédente : « Demain, être père se décidera au tribunal » ; « Persuadez vos enfants de venir manifester ; il nous faut des jeunes » ; « On n’a plus rien à manger, mais que voulez-vous ? Quand on s’engage, c’est à fond ».

7) Contre le droit de vote des étrangers aux élections locales

La Manif pour tous ne s’oppose pas qu’à l’égalité des droits pour les couples de même sexe : elle refuse aussi l’égalité envers les citoyens étrangers. Xavier Bongibault a ainsi dénoncé la façon de penser de partisans du mariage pour tous : « Aujourd’hui, être homophobe, c’est s’opposer au projet de loi Taubira ; comme demain, être raciste, ce sera s’opposer au droit de vote des étrangers« . On s’étonne, lorsque de tels propos sont tenus, que des communautés expressément visées par ces propos acceptent d’apporter leur concours à ce collectif, qui refuse par principe que des droits soient accordés à des minorités, quelles qu’elles soient.

8) Bons et mauvais points : louanges, huées et procès.

Les huées et critiques ont été nombreuses au cours de la soirée. Le public et la tribune se sont déchaînés contre Hollande, Taubira et Bertinotti, mais aussi contre Peillonles sénateurs UMP qui ont voté la loi en commission, la sénatrice Fabienne Keller, et beaucoup d’autres, comme Patrick de Carolis, qui n’est pas un bon catholique selon Frigide Barjot car il a lancé… Plus Belle la Vie, apparemment beaucoup trop gay friendly ! Parmi les cibles favorites, on trouve aussi l’avocate « Caroline Méry » (sic), Didier Eribon, et Pierre Bergé, « le grand argentier ».

A l’inverse, quelques personnalités ont été louées, comme par exemple Frédéric Taddéi, « un ami libre » de Frigide Barjot, à qui il a offert de l’espace pour s’exprimer. Des applaudissements très nourris ont également salué Jean-Christophe Fromentin, présent sur l’estrade, ainsi que l’ensemble de l’Entente parlementaire.

Impossible cependant d’oublier ici Jean-Pierre Michel : « mon ami Jean-Pierre Michel », comme l’appelle, cette fois ironiquement, Frigide Barjot, qui n’a pas apprécié la lettre du sénateur. Elle annonce que Jean-Pierre Michel sera « déferré devant les tribunaux début avril 2013, lors des discussions au Sénat sur le texte de loi ». Elle compte en effet l’attaquer en justice pour « diffamation publique« .

9) « Tous sur les Champs Elysées »

Même s’il a été rappelé à l’oral que les Champs-Elysées sont interdits à la manifestation contre le mariage pour tous, la plupart des autocollants distribués et affiches placardées appellent à se rassembler sur les Champs-Elysées le 24 mars…

10) Poing à la ligne.

Peu avant la fin du meeting, Xavier Bongibault monte sur scène et chuchote à l’oreille de Frigide Barjot durant quelques minutes. Frigide Barjot prend une mine terrifiée, et ils se tournent alors vers nous. Xavier Bongibault déclare :  » Nous venons d’apprendre que l‘un de nos acteurs a été tabassé à coups de poing américain et il est hospitalisé à l’hôpital Saint-Joseph à Paris ». Frigide Barjot fait semblant de verser une larme et manifeste une vive et soudaine émotion, avant de penser à autre chose au bout d’une minute.

 

La conclusion de tout cela ? J’ai l’impression personnelle d’avoir assisté à une réunion aux démarches et aux inspirations fascistoïdes : répétition de mensonges plus gros les uns que les autres, mise en accusation d’une minorité, agitation des peurs et des angoisses… A l’entrée, les personnes chargées de l’accueil distribuaient d’ailleurs… des drapeaux bleu-blanc-rouge, comme s’il était naturel que les bons Français s’opposent forcément au mariage pour tous. « Le peuple de France » a été maintes fois évoqué par les intervenants : en réalité, ils devront bien comprendre que les LGBT font eux aussi partie du « peuple de France », et que ce peuple est désormais prêt à accepter l’ouverture du mariage pour les couples de même sexe.

LES réactions (36)
Lille métropole, 21 mars 2013 : dernier meeting de Frigide Barjot en province avant sa manifestation avenue de la Grande Armée.
  • Par Annabel 22 Mar 2013 - 11 H 31

    Pfff, merci d’avoir eu le courage de supporter ca, il diffuser au maximum votre compte-rendu!

     
  • Par Caro 22 Mar 2013 - 11 H 33
    Photo du profil de Caro

    Tu as infiltré cette réunion pour de vrai ? :O *admiration, fascination, peur*

    Ces gens sont réellement très dangereux (mais on le savait déjà), et ils disent lutter contre l’homophobie mais LOL !

    Le premier point est effrayant.
    Le quatrième serait risible s’il n’était pas complètement ridicule (quand on ne sait pas de quoi on parle, on se tait !).
    Et le reste est une succession de bêtises absolues, mêlant fachisme, homophobie, nationalisme et démagogie.
    Merci pour ce compte rendu !

     
  • Par patrik 22 Mar 2013 - 11 H 43
    Photo du profil de patrik

    Je n’accepte pas du tout que sur sa page d’accueil, Free fasse de la pub pour la Manif pour tous les homophobes avec appel aux dons.
    (Pub tournante, donc pour la voir rafraîchissez la page à coup de F5).
    Merci de vous manifester auprès de Free pour faire cesser ce scandale !
    Je ne suis pas sûr que M. Pierre Bergé, associé au patron de Free, M. Niel, apprécierait …

     
  • Par NovemberRain 22 Mar 2013 - 11 H 45

    Leur meeting est aussi creux que la militante de la « Manif pour tous » avec qui j’ai eu l’occasion de débattre samedi dernier.

     
  • Par Will 22 Mar 2013 - 12 H 48
    Photo du profil de Will

    J’ai une subite envie de vomir …

     
  • Par Patrik 22 Mar 2013 - 12 H 51

    Vous tremblez les LGBT !! HAHA !

     
  • Par Lisa 22 Mar 2013 - 12 H 53

    Ces opposants au mariage pour tous représentent la pire des homophobie. Il suffit d’insinuer que l’homosexualité est contre nature et que les homos sont des malades mentaux pour que ces réacs applaudissent. Si ça ça n’est pas de l’homophobie. Heureusement ces homophobes ne représentent pas la meilleur partie des français ni la majorité. Ces fous de dieu aigris ne représentent que leurs sectes religieuses et la droite haineuse pour une bonne majorité d’entre eux.

     
  • Par Fuzo 22 Mar 2013 - 13 H 11

    @Patrick:

    J’ai vue la même pub sur le site du journal du geek. Je l’ai signalé immédiatement en fournissant les liens pour qu’ils puissent la retiré.

    Après toute la bonne volonté du monde pour faire disparaître cette pub on m’a informé qu’apparemment c’est du retargetting (vous le voyez car vous êtes allé sur leur site)
    vous risquez donc de le voir sur beaucoup de sites (et bizarrement pas de lien pour le désactiver)

    Donc il est possible que Free ne sois même pas au courant mais n’hésité pas à contacter les webmasters.

     
  • Par Nileju 22 Mar 2013 - 13 H 34
    Photo du profil de

    Lol « la bande de Barjot » 😀

     
  • Par Golbi 22 Mar 2013 - 13 H 46

    Mon Dieu, pardonnez leurs, ils sont trop cons –‘

     
  • Par Chris 22 Mar 2013 - 14 H 19

    Constater les balbutiements entêtés d’une petite secte de fascistes catholiques, ça fait toujours froid dans le dos. Un mauvais scénario de film d’horreur.

     
  • Par Hitsu 22 Mar 2013 - 14 H 27

    Je vois que je ne suis pas le seul à mettre infligé ce genre de supplice. Depuis leur premier meeting à Caen, leur discours n’a pas beaucoup varié, mais il y a quand même de belles horreurs de dites ici qui avait été évitées plus tôt…

     
  • Par Chri 22 Mar 2013 - 15 H 16

    Lorsqu’on m’a simplement tendu un prospectus pour la manif pour tous, ça m’a déjà fait monter dans les tours, franchement comment avez vous pu supporté ça ? vous avez un diplôme de maîtrise zen ?

     
  • Par Brenda 22 Mar 2013 - 15 H 47

    Regardez un peu ce que j’ai trouvé.

    http://www.homovox.com/

     
  • Par Juju 22 Mar 2013 - 16 H 29

    /!\SPOILER : CE QUI SUIT EST UN POINT GODWIN./!\

    Traiter ces personnes de nazies… ce serait insulter le nazisme.
    Traiter Barjot de pute… ce serait insulter la plus vieille profession au monde.
    Traiter Bongibault d’assassin… ce serait insulter les criminels de guerre.

    Je suis presque heureux d’apprendre que l’un des leurs se soit fait agressé, moi qui hait la violence.

     
  • Par Pierrounet 22 Mar 2013 - 17 H 35

    Laissez parler. Comme dit un proverbe italien « celui qui crache en l’air ça lui retombe sur la gueule ». Regardez leurs mésaventures, pétition invalidée au cese, le livre de tell’haine retiré de la vente, interdiction de défiler sur les champs, bonNigaud entarté, plus ils balancent leur haine et plus Dieu leur fait payer. Ce Dieu plein d’altruisme et d’amour de cette bande de paletoquets ignorent

     
  • Par les filles 22 Mar 2013 - 17 H 37

    je suis une fille lesbienne.
    je veux dire 1 2 3 vive LESBIENNE GAY du monde !

     
  • Par Elise 22 Mar 2013 - 17 H 44

    Ecoeurant…. j’ai vu le mec « tabassé » en question (enfin je pense qu’il s’agit bien de celui-là), il avait la lèvre fendue: un camion de pompier et deux voitures de police pour ça… Vu le nombre d’affiches, d’autocollants collés et le nombre de tracts distribués dans le quartier, je comprends (un tout petit peu), la colère de l’agresseur.
    Et j’ai moi aussi vu que leurs pubs circulaient sur un taaaas de sites en ce moment, ils sont vraiment bourrés de fric pour se permettre ce genre de campagne (et je parle pas de leur bus rouge atroce qui se promène dans la capitale). C’est de l’agression visuelle, partout.

     
  • Par helene 22 Mar 2013 - 17 H 56

    honte, honte, honte aux médias qui ont présenté cette mégere fasciste comme une huluberlue marrante.
    Honte aux gays des médias qui ont laissé faire ça.

     
  • Par guibbaud 22 Mar 2013 - 18 H 29

    La lecture de ce compte rendu est absolument effrayante et affligeante !!!!!

    je suis catholique pratiquante et je soutiens le mariage pour tous ainsi que la PMA et la GPA .. il y a encore des catholiques qui « aiment leurs prochains comme eux mêmes » dans leurs différences et dans leurs combats.
    J’étais dans les rues de Marseille pour les deux marches pour le mariage pour tous et j’y retournerai autant de fois que besoin.

     
  • Par François 22 Mar 2013 - 21 H 02

    Pour info, une partie de la ville de Marcq-en-Baroeul fait partie de la 9e circonscription du Nord qui a été celle de Christian Vanneste.

     
  • Par Numa Numantius 22 Mar 2013 - 23 H 06
    Photo du profil de Numa Numantius

    Pour info : voici le compte rendu effectué sur le site de la Manif pour tous
    http://www.lamanifpourtous.fr/toutes-les-actualites/123-derniere-ligne-droite-a-lille

    Je ne veux pas me vanter, mais j’ai l’impression que le mien est un peu plus précis que le leur 😀

     
  • Par Hinageshi 22 Mar 2013 - 23 H 55
    Photo du profil de Hinageshi

    À propos du Robert Oscar López évoqué dans l’article, notons qu’il est largement encensé par tous les sites & blogs réacs et homophobes ; pour info, ce monsieur a été l’un des premiers et plus ardents défenseurs de l’« étude » bidon anti-homoparentalité réalisée par le sociologue texan Mark Regnerus, étude brandie intensivement par tous les anti-LGBT du monde ; Alliance Vita, Civitas, Famille & Liberté (C. Vanneste), La Manif pour Tous ne faisant pas exception….

    Quant à ses « malheurs » — que le pauvre Robert Oscar étale sur toutes les pages du monde — il a commencé très exactement à les raconter début août sur le site-même du Witherspoon Institute (le sponsor religieux et homophobe qui a financé Regnerus à hauteur de 700 000 $).

    Si vous lisez l’anglais, ça vaut son pesant de cacahuètes !

    ☞ http://www.thepublicdiscourse.com/2012/08/6065/

    Prétendument « élevé » par deux lesbiennes, on y apprend en fait que sa mère et la compagne de celle-ci se retrouvaient… les week-ends.
    Que Robert Oscar n’a pas eu de père (qui s’est barré très tôt ?) ; que sa mère est décédée quand il avait 19 ans.
    Mais toutes ces circonstances ne l’empêchent pas de mettre son désarroi sur le compte du seul lesbianisme de sa mère !
    Il en est même ridicule quand il explique qu’on se moquait de lui à cause du choix de ses vêtements, de ses attitudes efféminées ou de… son zozotement !
    Tout ça résultant — bien sûr — du lesbianisme de sa mère…

     
  • Par Christophe 22 Mar 2013 - 23 H 56

    Wep z avez raison , l’année prochaine le droit au mariage entres frères et sœurs, puis l’année d’après on pourra avoir autant de maris et femme que voulus, sérieux n’y a t’il pas assez de couples hétérosexuel qui ne peuvent pas adoptés ????. Je suis un homme blanc mais je veux être bleu go faire une loi autorisant tous le monde à devenir bleu non mais allo quoi bande de Qi -10 ils sont gays osef c’est leur vie pas la notre on ne née pas tous avec le même physique et alors tu acceptes et that´s bande de gaucho malpropre vous tuez notre pays nos valeurs, honte à vous

     
  • Par michelle-paris 23 Mar 2013 - 0 H 14
    Photo du profil de michelle-paris

    Pauvre Robbie ! je me demande qui a payé son voyage ?

    Le compte-rendu est bien plus complet ici, en effet 😉

    Et à la fin de la page on voit qu’il y a déjà des ombres au tableau parmi les « mouvements », l’alliance des gentils se craquelle, à quand un joli procès ?

    En tous cas leur boule de cristal est puissante, ils annoncent déjà 1 million de manifestants, fortiches…

     
  • Par Hinageshi 23 Mar 2013 - 0 H 43
    Photo du profil de Hinageshi

    @michelle-paris (« Pauvre Robbie ! je me demande qui a payé son voyage ? ».

    C’est inclus dans un programme d’échange « homophobes sans frontières » !

    Il y a quelques mois, ce sont Christine Boutin, Frank Margain et Béatrice Bourges (“Collectif pour l’enfance”) qui sont allés prendre deux ou trois leçons de propagande aux USA. Sur le blog du très réac “Family Research Council”, un certain Robert Morrison écrivait, le 19 octobre dernier :
    “This week, we welcomed a small but distinguished
    delegation of French marriage advocates.
    Mme. Christine Boutin was a candidate for President of
    the Republic seven years ago. Today, she heads the
    Christian Democratic Party of France. Joining her were
    Franck Margain, a knowledgeable banker, and
    Mme. Beatrice Bourges, president of the Association
    for the Protection of Childhood.
    […]
    Pat showed the French how social science data supports
    the model of a married mother and father, preferably a
    couple that worships regularly, that unquestionably
    produces the best results for the health, education,
    and welfare of children.”

    La dernière phrase est assez extraordinaire : on a montré aux Français en visite comment les sciences sociales démontrent que — pour la santé, l’éducation et le bien-être des enfants — rien ne vaut un papa et une maman mariés et qui, de préférence, prient chaque jour !

    http://www.frcblog.com/2012/10/our-french-connection/

     
  • Par sylvio 23 Mar 2013 - 2 H 06
    Photo du profil de sylvio

    http://www.metrofrance.com/info/la-mobilisation-contre-le-mariage-gay-une-manif-fourre-tout/mmcv!FjIs60Kw0uF/

     
  • Par michelle-paris 23 Mar 2013 - 4 H 19
    Photo du profil de michelle-paris

    Merci @gubijinso , j’aime bien « homophobes sans frontières » comme expression !

     
  • Par Axel 23 Mar 2013 - 20 H 51

    @ Juju :

    Moi, je trouve ça idiot d’aller tabasser un anti mariage gay, ça leur donne un appui pour jouer les martyrs, pour leur faire de la pub, et surtout, ce sont des méthodes de fasciste, les passages à tabac. C’est de loin le truc le moins intelligent à faire.

    Sinon, chapeau bas d’avoir supporté tout ça, j’ai été tenté d’aller voir aussi, mais avec un tas de conneries pareil je me dis que j’ai bien fais, ça m’aurait probablement fait sortir de mes gonds.
    Surtout l’autre naze, prétendument juriste, qui ne sait pas faire la différence entre sexe, genre, et communautarisme.

    Mais bon, y’a des gens comme ça, qui aiment parler pour avoir le simple loisir d’entendre le son de leur voix, quitte a dire des conneries sur des sujets dont ils ignorent tout.

     
  • Par jl 24 Mar 2013 - 12 H 31

    « merci xavier, grâce à toi nous ne perdons les pédales » : à ce moment là c’était quoi la réaction du bongibaut. Il a ri avec les autres ? il a dit « merci » ? Ah ! mais c’est moi qui me trompe. C’était de l’humour et j’avais rien compris.

     
  • Par Sylvain 25 Mar 2013 - 5 H 58

    @axel Je crois que vous n’avez pas compris, c’est une fiction, personne n’a été tabassé. Voilà à quoi jouent les organisateurs : une désinformation à la pointe pour stigmatiser ces dangereux homosexuels.

     
  • Par Amy 31 Mar 2013 - 11 H 53

    je viens de regarder la video de Patrice André et je vous trouve de très mauvaise foi. Quand vous dites par exemple qu’il fait rire « grassement ». Le débat est désormais interdit en France et vous vous en réjouissez. Les commentaires sont haineux et à aucun moment, vous vous demandez ce qui effraie les gens de la Manif pour Tous qui étaient 1,5 million dans la rue (confirmé par une personne de mon entourage qui a des RG dans ses relations. Moi je cherche à comprendre etj’en découvre de belles; Que ceux qui ont des yeux et des oreilles…
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=sxydtWn4WJw

     
  • Par flika 02 Avr 2013 - 21 H 30

    Bon c’est bien beau tout ca… mais la question c’est quand même l’enfant ? C’est le droit à l’enfant ou le droit de l’enfant ? quelqu’un peut il me répondre ?

     
  • Par landru 15 Avr 2013 - 13 H 57

    Si l’avenir c’est de devenir l’enfant de deux folles,alors tout va bien…

     
  • ajouteZ VOTRE réaction
    billets précédents
    Publicité