4297 Lutte anti-droits LGBT : la journaliste Emmanuelle Duverger assimile les LGBT… aux forces nationales-socialistes d’Adolf Hitler ! | E.D.H. – Egalité des Droits Homos/hétéros

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

E.D.H. - Egalité des Droits Homos/hétéros
Le blog de Numa - pour faire appliquer un jour la devise "Liberté, égalité, fraternité".
Dernier Billet
Discriminations | France | Homoparentalité | Homophobie | Internet | Mariage | Medias | 30.11.2012 - 00 h 12 | 23 COMMENTAIRES
Lutte anti-droits LGBT : la journaliste Emmanuelle Duverger assimile les LGBT… aux forces nationales-socialistes d’Adolf Hitler !
Étiquettes : , , , ,

Emmanuelle Duverger se présente comme essayiste et journaliste. Dans les milieux médiatiques et politiques, elle est surtout connue pour être l’épouse de Robert Ménard, avec qui elle a rédigé l’essai polémique « Vive le Pen ! » (éditions Mordicus). Or, elle vient de s’illustrer par une initiative d’un goût plutôt douteux. Sur le site Boulevard Voltaire, où son mari Ménard s’exprime souvent, elle a réagi à la dispute qui a opposé l’animateur Benoît Duquesne au sénateur-maire du 19eme arrondissement de Paris Roger Madec. Et l’illustration qu’elle a choisie pour son article laisse plutôt pantois…

Rappelons que Benoît Duquesne a interviewé Frigide Barjot, opposante médiatique aux droits LGBT, dans les locaux de la mairie du 19eme, alors que Roger Madec ne lui avait pas donné l’autorisation d’utiliser les locaux de sa mairie pour accueillir cette personne précise. Le maire a donc décidé d’empêcher l’interview en coupant l’électricité, et donc la lumière, à l’équipe de tournage de Benoît Duquesne. Cela donne l’occasion à Emmanuelle Duverger de s’emporter, dans un article publié le soir même, contre la « Censure à la mode socialiste« .

Le texte de l’article est plutôt banal : l’essayiste se contente simplement d’égratigner Roger Madec, qualifié d' »apparatchik socialiste », de défendre Frigide Barjot qu’elle cite abondamment, et de s’en prendre à François Hollande, ironiquement désigné comme « grand démocrate ». Mais c’est l’illustration choisie qui attirera l’attention des internautes : vous pouvez la découvrir ci-dessus, en couleurs et en noir et blanc. Est-il bien raisonnable, Mme Duverger, d’apposer un badge aux couleurs du drapeau arc-en-ciel sur une photo d’Adolf Hitler (ici incarné par Chaplin) ?

On voit bien ce dont sont capables les partisans de Frigide Barjot : assimiler les LGBT à la folie meurtrière nationale-socialiste d’Adolf Hitler. Il faut n’avoir aucun respect pour les LGBT, ni aucune considération pour les victimes de la seconde guerre mondiale ou de la barbarie nazie, pour oser la réalisation de tels outrages et injures. Indiquons en outre, au cas où l’illustration ne serait pas assez parlante par elle-même, que l’image est intitulée « boulevard-voltaire-roger-madec-fascisme-gay« …

Lorsque l’on voit jusqu’à quels excès certaines essayistes sont prêtes pour défendre leurs égéries anti-LGBT, la conclusion à tirer de ce montage s’impose d’elle-même : Merci, Monsieur Madec, d’avoir coupé le sifflet à Frigide Barjot ! Et si jamais Emmanuelle Duverger se présente un jour à la mairie du 19eme en compagnie de Frigide Barjot et Benoît Duquesne, n’hésitez pas à aller encore un peu plus loin qu’aujourd’hui : coupez l’électricité comme ce jeudi matin, mais fermez aussi les volets, bâchez les fenêtres, et condamnez les portes, pour qu’ils ne sortent plus de leur pièce avant quelques mois…

Edit du 30.11.2012 (date de l’article) : pour être très précis, l’illustration représente bien Hitler joué par Charlie Chaplin dans Le dictateur (1940). Il s’agit d’un passage célèbre, où Hynkel (le nom du personnage représentant Hitler) prononce un discours expansionniste et antisémite :

LES réactions (23)
Lutte anti-droits LGBT : la journaliste Emmanuelle Duverger assimile les LGBT… aux forces nationales-socialistes d’Adolf Hitler !
  • Par morgane 30 Nov 2012 - 12 H 00
    Photo du profil de morgane

    Petite rectification, ici ce n’est pas Hitler , mais Chaplin dans le dictateur. Ce qui n’enlève rien à bêtise de l’article Duverger.

     
  • Par Fabien Carlat 30 Nov 2012 - 12 H 08
    Photo du profil de Fabien Carlat

    Comme l’ont déjà dit certain-e-s sur Facebook, il s’agit bien d’une photo de Charlie Chaplin dans « Le Dictateur » et non d’Adolf Hitler lui-même.

     
  • Par Olrik 30 Nov 2012 - 12 H 13

    Je ne prends pas la défense de l’article incriminé et l’image est plus que révoltante.

    Cependant, celle-ci ne représente pas Hitler, mais Charlot dans le rôle du dictateur du film éponyme.

    http://www.cinemotions.com/data/films/0029/72/2/photo-Le-Dictateur-The-Great-dictator-1940-1.jpg

     
  • Par Denis ROLLAND 30 Nov 2012 - 12 H 17

    Pardon , il ne s’agit pas d’une photo d’Hitler mais de Chaplin … Quoi qu’il en soit , je trouve comme vous que tout cela est odieux et insupportable

     
  • Par cat 30 Nov 2012 - 12 H 19
    Photo du profil de cat

    Ce n’est pas une photo tirée du Dictateur de C. Chaplin ?

     
  • Par nileju 30 Nov 2012 - 13 H 14
    Photo du profil de

    J’aime bien les gens qui dénoncent chez les autres ce qu’ils sont eux-mêmes, je les trouves ridicules.

     
  • Par Phil86 30 Nov 2012 - 13 H 29

    « Est-il bien raisonnable, Mme Duverger, d’apposer un badge aux couleurs du drapeau arc-en-ciel sur une photo d’Adolf Hitler ? »

    Ce n’est pas une photo d’Adolf Hitler… mais de Charlie Chaplin dans le Dictateur…

     
  • Par pa-yverdon 30 Nov 2012 - 13 H 30

    La comparaison d’E. Duverger est idiote, imbécile, stupide, ridicule.
    Mais alors pourquoi s’abaisser en plus bas en disant :
    « n’hésitez pas à aller encore un peu plus loin qu’aujourd’hui : coupez l’électricité comme ce jeudi matin, mais fermez aussi les volets, bâchez les fenêtres, et condamnez les portes, pour qu’ils ne sortent plus de leur pièce avant quelques mois… »

    Pourquoi descendre si bas quand on veut « faire appliquer un jour la devise « Liberté, égalité, fraternité » »

    Je n’ai jamais eu honte d’être gay dans ma vie… Par contre, lorsque je vois qu’on s’abaisse au niveau des anti-mariage pour tous….
    Aujourd’hui, j’ai honte!
    J’ai honte que l’on utilise de tels procédés pour défendre un sujet qui traite de l’égalité et de la liberté

     
  • Par Phil86 30 Nov 2012 - 13 H 33

    …ce qui ruine complètement sa tentative de nous assimiler à Hitler : ce n’est qu’une triste bouffonade, même pas drôle (au moins, Chaplin avait de l’esprit, lui ! ce qui fait défaut à cette pauvre femme…).

     
  • Par Fablyon 30 Nov 2012 - 13 H 34
    Photo du profil de Fablyon

    C’est Chaplin dans le dictateur ce n’est pas Hitler !!!!

     
  • Par Rumi 30 Nov 2012 - 14 H 11
    Photo du profil de Rumi

    C’est l’hosto qui se fout de la charité.

     
  • Par Béa Alonso 30 Nov 2012 - 14 H 19

    Dites cela à tous les homosexuels qui sont morts en camp ou ont été lobotomisés par les Nazis et leurs amis miliciens…
    Les personnes d’extrême-droite sont des criminels moraux.

     
  • Par Kulture 30 Nov 2012 - 14 H 44

    1. Cet article – anonyme – écrit par quelqu’un qui ne sait pas reconnaître CHARLIE CHAPLIN, c’est quand même assez savoureux :-)))

    2. On peut quand même accepter de reconnaître quand les gens qui PENSENT COMME NOUS et NOUS SOUTIENNENT optent pour des méthodes fascistes, et donc le déplorer. C’est le cas de ce maire, qui vient de jouer contre notre camp.

    3. L’appel à la séquestration en dernier chapitre, ce n’est pas très malin non plus. Je ne me reconnais pas dans ce fascisme-là non plus.

     
  • Par luc 30 Nov 2012 - 15 H 05
    Photo du profil de luc

    Encore une tâche de plus

     
  • Par alexdj 30 Nov 2012 - 15 H 24
    Photo du profil de alexdj

    Heureusement pour elle le ridicule ne tue pas.

     
  • Par Pierre-Henri 30 Nov 2012 - 16 H 46

    Je crois que tout le monde a compris que c’était Charlie Chaplin dans ce délice qu’est « Le Dictateur », si vous avez bien suivi c’est Emmanuelle Duverger qui a mis cette photo.

    On comprendra donc que son propos est d’adoucir le message, mettre une photo d’Hitler ne serait pas correct, alors que mettre Chaplin adoucit clairement l’image, demande de l’autodérision, un petit haussement d’épaule en disant « Humpf, quand même …  »

    Mais non. Le message est le même !

     
  • Par Numa Numantius 30 Nov 2012 - 20 H 02
    Photo du profil de Numa Numantius

    Il est bien évident que chacun ne voit, dans l’illustration, que le badge gay en couleurs sur la poitrine d’Adolf Hitler en train de faire un discours.
    Certes, il faudrait dire qu’il s’agit de Hynkel pour être très précis, dans le Dictateur, mais le message de la journaliste est bel et bien de comparer, évidemment, les LGBT aux nazis.

     
  • Par Alain C 01 Déc 2012 - 8 H 26

    Hum… Vous semblez aveuglés par vos passions.
    Voici ma tentative de lecture, honnête, faite par un homo cinquantenaire plutôt hostile à la déstructuration induite par le « mariage pour tous » (accessoirement père et grand-père, jamais marié, indifférent au mariage gay mais hostile à la destruction de la notion de filiation père-mère).
    L’illustration ne signifie pas les LGBT sont nazis… C’est ridicule. Mais plutôt : attention à la tentation totalitaire de ceux qui s’affichent par ailleurs soutien des LGBT (d’où le port du badge). Or, la dénonciation de la dérive totalitaire, c’est Chaplin qui en est l’incarnation, dans son film le dictateur. Vous êtes soit trop jeune, soit trop acculturée pour décoder. Que faisiez-vous durant les cours d’Histoire ? Dommage que même à plusieurs pour pondre cet article, pas un n’ait décrypté correctement.
    Sur le fond, M. Madec est misérable. Petit. Ce n’était pas à lui de définir le contenu éditorial de Complément d’Enquête. Il n’a aucune légitimité à couper le courant. Il est grostesque et très con. A moins de rêver d’une télévision française digne des années de Gaulle, à la botte du pouvoir et qui nous vendrait le bien fondé du mariage pour tous comme remède à la crise sociétale que nous vivons… Ben voyons !
    Pour ma part, quoi de plus normal que de débattre (ah, encore un mot qui écorche la g… de certains) du mariage, fut-il pour tous, dans… la salle des mariages d’une mairie.
    Pour forcer le trait, disons que j’aurai trouvé déplacé qu’on invite un défenseur de la pédophilie dans le décor d’une école primaire ou un collège (et là, pour les cons et mal-comprenant, je n’assimile personne à la pédophilie, mais c’est une image suffisament forte pour la compréhension du propos – et des gens comme ça existent et il y a quelques années ils s’exprimaient librement dans Libé ou le Monde, demandez à Google), autant la Frigide est légitime à s’exprimer, fût-ce contre le mariage pour tous, dans une salle des mariages d’une mairie…
    Vouloir tuer le débat, faire comme si la messe était dite, c’est une méthode fasciste et totalitaire. TaPaKompri Madec ? Cela ne pouvait être mieux suggéré que par cette photo de Hynkel.
    Bon, pi cet article aura au moins eu le mérite de faire qu’un bon nombre d’entre vous se couchent moins cons hier soir, après avoir feuilleter Wikipédia sur « c’est qui Hynkel ». Youtube a dû chauffer. Attention toutefois de ne pas croire tout ce qu’on lit. Certains rédacteurs du Wiki sont des crypto-(cequevousvoulez) qui en veulent à votre sens du libre-arbitre.
    Bonjour chez vous. (Autre référence télévisuelle d’un papy. Je vous laisse chercher et trouver sur Wikipédia). Allez, un indice : N°6.

     
  • Par helene 01 Déc 2012 - 9 H 24

    dans le film « le dictateur » Chaplin prend le costume du dictateur sosie d’Hitler pour s’attaquer à lui et à son idéologie fasciste. Ici Mme Ménard s’identifie-t-elle à Chaplin le démocrate anti fasciste ou au rôle que Chaplin joue, celui d’Hynkel le dictateur? Si elle s’identifier à Chaplin pourquoi lui colle t-elle l’emblême des LGBT qu’elle dénonce? Si elle s’identifie au dictateur dénoncé par Chaplin , si elle identifie le combat des LGBTs au combat pro-fesciste , on se dit qu’elle est tombée bien bas, ignore-t-elle quelle a été le sort des lgbts sous Hitler?

     
  • Par 13oli 01 Déc 2012 - 13 H 28
    Photo du profil de 13oli

    EXCELLENT ROGER MADEC !!! BRAVO !!!

    La question n’est plus d’ouvrir le débat en allumant les projecteurs et en tendant les micros aux opposants au projet de mariage pour tous… CELA FAIT 20 ANS au moins que le débat est sur la place publique !!!

    Il ne sert donc plus à grand chose de vouloir débattre de ces questions avec des sourds profonds ni de chercher à ouvrir leurs yeux plongés dans les ténèbres obscurantistes avec nos lumières. Face au mépris et aux injures dont ils se répandent partout -et que nous nous devons de supporter les dents serrées-, la bonne riposte c’est : RIDEAU ! ÉTEIGNEZ LA LUMIÈRE !

    ENCORE BRAVO À ROGER MADEC. La loi dit qu’un maire est maître d’autoriser ou non les manifestations qui ont lieu dans les locaux de sa mairie. Point.
    Et ne nous trompons pas : la violence et la haine sont dans le camp des opposants. Plus d’égalité et davantage de fraternité du côté de ceux qui souhaitent pouvoir se marier et officialiser leur amour devant la société. L’important est là.

     
  • Par Brethmas 01 Déc 2012 - 18 H 10

    Qu’une association porte plainte…
    Il y en a marre de les laisser dire.

     
  • ajouteZ VOTRE réaction
    billets précédents
    Publicité