4297 avril | 2012 | E.D.H. – Egalité des Droits Homos/hétéros

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

E.D.H. - Egalité des Droits Homos/hétéros
Le blog de Numa - pour faire appliquer un jour la devise "Liberté, égalité, fraternité".
Droit | Famille | France | Gestation pour Autrui | Homoparentalité | Justice | PS | 29.04.2012 - 22 h 20 | 23 COMMENTAIRES
François Hollande sur la GPA à l’étranger : contradiction tactique ou évolution raisonnable ?

Étiquettes : , ,

« Quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup » disait Martine Aubry au sujet de François Hollande, en 2011, durant les primaires du Parti socialiste. J’ai longtemps pensé qu’il fallait prendre cette phrase pour ce qu’elle est : un argument de campagne un peu rude, lié au contexte des primaires, ou un simple adage populaire qui pourrait s’appliquer à François Hollande comme à n’importe qui d’autre. Bref, je n’y avais jamais particulièrement prêté attention.

Mais une inquiétude m’a saisi ce soir. Fidèle lecteur de Yagg, comme chacun ici peut s’en douter, j’ai lu avec grand intérêt le script du tchat auquel a bien voulu participer Najat Vallaud-Belkacem le 14 avril 2012. Voici ce qu’y déclarait la jeune femme, qui est porte-parole du candidat socialiste :

Se pose en effet la question de la transcription des actes de naissance des enfants nés légalement de GPA à l’étranger. Il y va en effet de l’intérêt des enfants en question, petits fantômes de la République qui n’ont pas choisi leur condition. François Hollande s’est prononcé en faveur de cette transcription.

Dois-je le préciser ? Cette phrase m’a convaincu de voter pour François Hollande dès le premier tour, alors que je comptais au départ accorder mon suffrage aux Verts, qui ont indiqué sans ambiguïté vouloir reconnaître les enfants nés légalement, à l’étranger, par GPA.

Quelle n’a donc pas été ma surprise, lorsque j’ai pu lire, dans une interview réalisée le 27 février 2012 par le magazine Têtu, un jugement pour le moins bien différent d’une prise de position « en faveur de cette transcription »… rendu par le candidat socialiste lui-même ! Qu’on en juge :

François Hollande : Je suis hostile à la gestation pour autrui, la GPA.

1) Seriez-vous néanmoins favorable à la reconnaissance des enfants nés par GPA à l’étranger ?
François Hollande : Vous imaginez bien que si j’ouvrais cette question-là, ça pourrait être finalement une facilité donnée à la gestation pour autrui. Et seul compte le droit de l’enfant.

2) Justement, des enfants nés ainsi se retrouvent actuellement en difficulté…
François Hollande : Je sais bien, et donc ce débat devra avoir lieu, mais il ne doit en aucun cas être considéré comme une façon d’accepter la marchandisation du corps.

Les deux déclarations de François Hollande sont plutôt contradictoires : on comprend mal comment « le débat peut avoir lieu » (2) si le candidat refuse « d’ouvrir cette question-là » (1).

Ma question est donc simple : l’affirmation très claire de Najat Vallaud-Belkacem, qui est plus récente d’un mois et demi que les propos fort hésitants de François Hollande, est-elle bien la déclaration qu’il faut prendre en compte pour connaître les intentions réelles du Parti socialiste en matière de GPA réalisée légalement à l’étranger ? Faut-il voir, dans la comparaison entre les deux interviews, le signe d’une évolution raisonnable dans la réflexion personnelle du candidat socialiste au cours des derniers mois ?

Ce thème est pour moi déterminant dans la campagne. Je n’aimerais pas m’être trompé au premier tour, mais j’aimerais encore moins voter au second tour en ayant l’impression d’avoir été dupé par un homme que j’estime, François Hollande, et par une personnalité que j’admire, Najat Vallaud-Belkacem. Le changement, c’est maintenant : que le Parti socialiste justifie d’ores et déjà son slogan en faisant preuve, à l’inverse du parti actuellement au pouvoir, d’une réelle transparence et d’un vrai courage politique.

Associations | Discriminations | France | Prostitution | Travail | 28.04.2012 - 22 h 57 | 9 COMMENTAIRES
Le torchon brûle entre Morgane Merteuil et Christine Le Doaré.

Étiquettes : , ,

Morgane Merteuil : vous avez beaucoup entendu son nom dans les médias, lorsque de nombreux débats portaient sur la prostitution. Cette escort girl y a régulièrement pris la parole au nom du Strass (Syndicat du Travail Sexuel), qui défend la reconnaissance du « travail sexuel » et lutte contre l’abolitionnisme – mouvement qui tend à vouloir faire disparaître la prostitution.

Christine Le Doaré est quant à elle bien connue dans le milieu LGBT. Elle est actuellement présidente du Centre LGBT Paris Ile de France, et régulièrement controversée pour ses prises de positions personnelles très tranchées contre la prostitution et la GPA.

Comme l’on pouvait s’en douter, les relations ne sont pas au beau fixe entre les deux femmes, qui défendent respectivement des points de vue diamétralement opposés. Mais le ton monte entre elles depuis ce vendredi 28 avril 2012, au point d’en arriver aux invectives personnelles. Pour preuve, ce message de Christine Le Doaré, diffusé publiquement par son auteure, puis par Morgane Merteuil. Chistine Le Doaré y reprend deux termes très durs adressés à son encontre par Morgane Merteuil, et choisit d’y répondre elle-même de manière extrêmement virulente :
Sur le mur de LA porte-parole (ben oui, ils ont tout de même Une alibi)  du STRASS : « CLGBT cherche présidente non puto-phobe, non séro-phobe… » Rien que ça ! Il faudrait tout de même se cotiser pour leur payer quelques cours de droit, en particulier à cette excitée qui ne sait même pas que de tels propos suffisent à gagner un procés en diffamation, sans compter que de tels propos la ridiculise e…t décridibilisent totalement son association ! Sérophobe ? alors que je bosse gratuitement et sur mon temps libre  pour financer un lieu qui embauche un chargé de prévention, qui organise des partenariats de dépistage (Trod…) qui offre des matériels et documentations de prévention, qui organise des réunions inter-associatives… Putophobe ? alors que j’ai hurlé des centaines de fois que c’est justement parce que je respecte les femmes prostituées que je pense qu’il est temps de vivre dans une société qui éduque les clients prostitueurs ? Elle ne sait pas lire la Morgane ? Des cours de lecture en plus des cours de droit, ça va faire cher !  Boufonne va ! t’as de la chance que j’ai bien d’autre choses à faire que de te poursuivre en diffamation, parce que là c’est cadeau !
Peut-être pourrait-on cesser le feu, et discuter un peu plus calmement des deux côtés, afin de défendre comme il se doit les droits des femmes, qui méritent mieux que des querelles qui s’enveniment ?
Homophobie | International | 28.04.2012 - 02 h 50 | 13 COMMENTAIRES
Suicide d’ados gays aux USA : l’horreur continue.

Étiquettes : , ,

Le silence.

Le désespoir.

La rage.

Et j’ai versé une larme, en apprenant la mort de ce jeune homme de 17 ans.

Pour ceux qui auront le courage d’en savoir plus : la nouvelle est ici en anglais, et malheureusement confirmée par l’association nationale PFLAG (Parents, Families and Friends of Lesbians and Gays).

Il s’appelait Jack Reese, il vivait à Mountain Green, au Nord de l’Utah.

Son copain de 18 ans, Alex Smith, témoignait ce jour-là, devant plusieurs personnes, du harcèlement que subissait Jack, dans son lycée. Le même jour, Jack, de son côté, s’ôtait la vie d’un coup d’arme à feu.

« Ca arrive environ une fois par semaine ici, a-t-on dit au journaliste de Qsaltlake. Mais officiellement, vous savez, ici ça n’arrive jamais. » Une veillée aux chandelles est prévue en hommage au jeune garçon.

Cet événement dramatique vient s’inscrire à son tour dans une vague de suicides de jeunes ados gays, qui semble s’accroître de jour en jour. Il nous rappelle qu’aujourd’hui encore, les jeunes homos sont confrontés à de véritables obstacles, qui leur semblent parfois insurmontables pour vivre correctement leur vie, en France, aux USA, et dans bien d’autres pays du monde.

International | Mariage | People | Politique | 25.04.2012 - 16 h 13 | 4 COMMENTAIRES
Une lesbienne bientôt élue maire de New York ?

Étiquettes : , ,

Les habitants de New York voteront dans un an pour élire le nouveau maire de la ville. Mais c’est peut-être une femme qui va conquérir ce poste prestigieux : Christine Quinn, une figure primordiale dans la vie de Big Apple, fait figure de favorite pour succéder à Michael Bloomberg.

Cette féministe engagée, ouvertement lesbienne, se dit elle-même libérale et progressiste en ce qui concerne les moeurs, mais conservatrice sur le plan fiscal. Au cours de sa carrière politique, elle a vaillamment défendu le droit à l’avortement, milité en faveur du mariage pour tous les couples, et combattu contre la malnutrition dans les quartiers pauvres.

D’origine irlandaise, Christine Quinn a marqué les esprits en refusant de participer au défilé de la Saint Patrick, en raison de dispositions homophobes prises par les organisateurs. Elle est aujourd’hui, depuis 2006, porte-parole du conseil municipal. Très populaire, elle fait partie des favorites pour remporter la mairie.

D’ici 2013, une autre grande étape importante doit marquer la vie de Christine Quinn : elle épousera le 19 mai 2012 l’avocate Kim Catullo, qui est sa compagne depuis 2001.

Christine Quinn sera-t-elle la première femme et première personnalité homosexuelle à la tête de New York ? Réponse à la fin de l’année 2013…

France | Homophobie | Medias | People | 18.04.2012 - 20 h 15 | 38 COMMENTAIRES
Deux présentateurs de Direct 8 très mal à l’aise face à l’homosexualité.

Étiquettes : ,

Le 18 avril 2012, une émission de Direct 8 a été une enfilade d’âneries de la part des deux présentateurs. Il est difficile de qualifier à leur juste valeur les propos des deux présentateurs de l’émission « Mon bien-être », qui n’a jamais aussi mal porté son titre. Regardez par vous-même : dès les premières minutes, les présentateurs conseillent explicitement de cacher son homosexualité à ses parents, et se demandent si le coming out n’est pas « un acte égoïste ».

Le comportement des deux présentateurs de Direct 8 est affligeant, du début à la fin. Tous les poncifs y passent : des soirées LGBT dont les présentateurs se sentent « exclus », jusqu’à la peine que pourrait provoquer un coming out pour sa pauvre maman, en passant par les  mémorables questions : « Mais pourquoi voulez-vous dire à votre voisin que vous êtes homo ? » ou « Quand ça ne se voit pas particulièrement que vous êtes homo, est-il vraiment nécessaire d’aborder le sujet ? ».

Ce n’est pas la première fois que Direct 8 cherche à présenter l’homosexualité comme une prison et une souffrance dont certains cherchent à « se libérer » (c’est le mot d’un des présentateurs). Les 10 premières minutes de l’émission sont horripilantes de stupidité. J’ai manqué de m’étouffer à chaque parole de la présentatrice. Le summum est sans doute atteint lorsqu’on apprend qu’il existerait aux USA des Etats où l’homosexualité est punie de mort !

Merci aux deux invités d’avoir tenu bon contre les deux présentateurs, très sceptiques et hostiles dès le départ.

Discriminations | Education | Homophobie | International | Internet | 17.04.2012 - 23 h 07 | 31 COMMENTAIRES
USA : nouveau suicide d’un ado gay harcelé

Étiquettes : , , , ,

Il avait 14 ans. Il était gay. Il est mort par suicide après des semaines de harcèlement.

Faut-il en dire plus ?

Son nom était Kenneth Weishuhn. Il étudiait au South O’Brien High School, dans l’Iowa.

Les dernières semaines qu’il a vécues ont été un triste et éternel recommencement. Un mois d’horreur et de harcèlement, après son coming out auprès de garçons de sa classe. Moqueries, harcèlement sur le net, menaces de mort par téléphone… Le garçon a subi tout cela sans broncher, jusqu’à n’en plus pouvoir.

Le reportage en anglais peut être visualisé ici.

Rappelons que ce suicide fait suite à beaucoup, beaucoup d’autres du même genre depuis plusieurs mois.

Publicité